Afrique

Moïse Katumbi condamné à trois ans de prison

Ancien gouverneur de la région la plus riche d’Afrique Centrale le Katanga, l’un des plus riches hommes d’affaires de son pays s’était désolidarisé du système afin de se positionner comme candidat à l’élection présidentielle de cette année au Congo.

Publicité

Son influence commençait à être grandissante devant son ex collaborateur Kabila, qui n’a pas manqué de multiplier les moyens afin de le déstabiliser.

Ainsi, l’opposant Katumbi a été condamné, mercredi 22 juin, comme on peut le lire dans « lemonde », à 3 ans de prison, pour avoir été cité dans une affaire floue de spoliation immobilière. Dans ce cas de figure, il devient automatiquement inéligible lors des prochaines élections, ce qui laisse la voie ouverte à Kabila.

Ce n’est pas la seule affaire dans laquelle il est cité. Il y a également l’accusation des recrutements des mercenaires américains, qui selon la justice, sont une atteinte grave à la sécurité intérieure et extérieure de la RDC. Encore en convalescence à Londres, Katumbi n’a pas participé à cette audience que les membres d’opposition n’ont pas manqué de critiquer sévèrement.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer