Côte d'IvoirePeople

Molare écouté par la police pour port d’arme / Dj Lewis vole à son secours

L’on a appris ce jour par la police ivoirienne, que l’artiste ivoirien Le Molare avait été entendu pour détention d’arme. Pendant que la polémique enfle à ce sujet sur la toile, Dj Lewis réagit dans une publication en soutenant son confrère de la musique. 

En fin de semaine dernière, une photo du chanteur ivoirien Le Molare avait suscité l’indignation sur internet. Le Molare portait en effet une arme à l’arrière de son short. Très vite, les autorités compétentes ont fait appel à l’artiste pour en savoir plus.

5

Après son audition, le Molare s’est lui-même chargé de relater les faits aux internautes. Il a insisté sur le fait qu’en tant que citoyen, il lui devait de répondre devant la justice pour son action. Et qu’il ne serait aucunement au-dessus de la loi comme pourraient le prétendre certains sur la toile.

« Je suis à mon bureau, tout va très bien. Il y a une procédure normale qui a été suivie. J’ai vu que la police de mon pays est professionnelle. Ils ont posé des questions, comment se fait-il que j’ai une arme. Ils ont constaté que ce n’est pas une arme létale et que c’est ce qu’on utilise pour les paintball etc… C’est une question qui a eu lieu dans la journée. J’ai continué mes activités », a expliqué le Molare.


1

Malgré tout les internautes continuent de polémiquer sur le sujet. Dj Lewis est donc monté au créneau pour interpeller les internautes sur le fait. « Arrêtez de faire une polémique inutile. Les Libanais qui se promènent avec. Pour eux comme dans film western, allez parler d’eux parce que c’est Molare, l’artiste donc c’est un problème. Je rappelle que c’est un Producteur opérateur économique (donc créateur d’emplois) Promoteur culturel de la RCI depuis 20 ans, il a le droit d’avoir une arme à feu pour sa sécurité s’il a le permis, nous sommes dans un Etat de Droit… Vous aimez trop verser de l’huile sur le feu dans pays là« , a fâcheusement envoyé Dj Lewis.

Espérant juste que les choses se calment après ce ras-le-bol bien mérité selon lui.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page