MondeSociété

Inde: Incroyable, « Morte et enterrée» il y a 40 ans, une vieille dame revient pour dire bonjour à ses enfants

C’est une information rapportée par nos confrères du site Sputniknews. Une dame du nom de Vilasa Devi, qui a été enterrée, il y a 40 ans maintenant est revenue à la vie saine et sauve, vendredi 24 décembre. Plusieurs proches et témoins ont même affirmé qu’ils avaient procédé à l’immersion de son corps dans le Gange (Inde), après son décès en 1976.

Les habitants du village de Bidhnoo en Inde, étaient surpris de revoir Vilasa, âgée aujourd’hui de 82 ans. Elle est passée ce vendredi pour prendre des nouvelles et dire bonjour à ses enfants.
Et pourtant tous les proches de Vilasa Devi étaient persuadés qu’elle était morte en 1976. Cette Indienne originaire du village de Bidhnoo, a été mordue par un serpent alors qu’elle travaillait dans les champs. Sa famille a cru qu’elle était morte et a immergé son corps dans le Gange.

Publicité

Cependant, des pêcheurs l’ont retrouvée bien vivante et lui ont ainsi sauvé la vie. Mais Vilasa avait perdu la mémoire et ne pouvait rien raconter de son passé. Dans son nouveau village, elle s’est remariée et a commencé « une nouvelle vie ».

Pourtant, Vilasa a récemment rencontré une ancienne amie et tous les souvenirs lui sont revenus.

Elle a ensuite regagné son village natal pour rendre visite à ses grands enfants, particulièrement étonnés et heureux de la revoir!

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

6 commentaires

  1. ça ce n’est pas un miracle mon frère 7 le diable en personne les morts ne voient pas,n’entendent pas,ne pensent pas_Ecclésiaste 9:5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer