Nigeria

Ned Nwoko : « Regina Daniels et mes autres femmes étaient vierges quand je me suis marié avec elles »

Ned Nwoko a révélé que toutes ses femmes, y compris Regina Daniels étaient vierges quand il les a épousées.

Lors d’une récente interview, le politicien a déclaré que Regina est une fille très décente et qu’il a été encore plus attiré par elle lorsqu’il a découvert qu’elle était vierge.

Publicité

Lorsque le journaliste lui a demandé pourquoi il avait choisi d’épouser la célèbre actrice et Nollywood, Ned Nwoko a déclaré :

« Pourquoi pas Regina ? Quand je l’ai rencontrée, je ne savais même pas qui elle était car je ne regarde pas de films, qu’ils soient britanniques, nigérians ou américains.

De plus, je ne suis pas un adepte des médias sociaux. Jusqu’à cette époque, je n’avais pas de compte Facebook ou Instagram. Donc, je ne savais pas pour Regina jusqu’à ce qu’elle vienne chez moi avec sa famille pour une visite.

Ma maison au village est une sorte d’attraction touristique. Je l’ai admirée quand je l’ai vue, surtout quand j’ai découvert qu’elle vient de mon village. J’ai toujours voulu avoir une femme originaire de mon village. Nous avons été présentés l’un à l’autre et une chose en a entraîné une autre.

C’est alors que j’ai découvert qu’elle était une fille très bien. J’ai toujours dit que je n’épouserais personne qui ne soit pas vierge et c’est très important pour moi.

Quand j’ai découvert qu’elle était vierge, cela a renforcé ma décision de l’épouser. Quand j’ai épousé toutes mes femmes, elles étaient vierges”.

Interrogé sur son désaccord avec le père de Regina Daniels qui s’était fermement opposé à leur mariage, l’homme d’affaires a répondu :

Publicité 2

« Quand j’ai connu Regina Daniels, je n’ai pas rencontré son père et elle n’a jamais parlé de lui. On m’a fait comprendre que Regina Daniels vit seule avec sa mère depuis qu’elle a six ans.

Cependant, j’ai toujours essayé de lui faire comprendre qu’à un moment donné, elle devrait essayer de tendre la main à son père. J’essaierai également de le faire et j’espère que nous y parviendrons. »

Crédit photo : naijaolofofo

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer