Nigeria

Nigeria : elle perce la tête de sa travailleuse domestique avec des clous et brûle son corps (photos)

La police de l’État d’Enugu a arrêté Ifeoma Ezeugwu pour avoir percé la tête de sa travailleuse domestique avec des clous.

Nigeria : elle perce la tête de sa travailleuse domestique avec des clous et brûle son corps (photos)

La victime, Chinoye Nnadi, âgée de 10 ans seulement, a également été brûlée avec un fer à repasser.

Publicité

Vendredi, l’activiste Joy Ngozi Ezeilo a été informée de la situation critique de Chinoye Nnadi. La jeune fille de 10 ans a été torturée par sa soi-disant « patronne », une parente pour laquelle elle travaille comme femme de ménage.

Nigeria : elle perce la tête de sa travailleuse domestique avec des clous et brûle son corps (photos)

« Nous exigeons que la loi soit appliquée sur cette femme qui a infligé un tel degré de blessure physique à cette fillette.

J’ai parlé à la mère désemparée de la victime. C’est une veuve pauvre qui vit dans un village rural d’Aku, près de Nsukka, dans l’État d’Enugu.

Il est temps d’éradiquer le travail des enfants, d’interdire et de punir sévèrement toute personne utilisant des enfants comme domestiques. La loi sur les droits de l’enfant et la loi NAPTIP doivent être effectivement appliquées. »

Nigeria : elle perce la tête de sa travailleuse domestique avec des clous et brûle son corps (photos)
Nigeria : elle perce la tête de sa travailleuse domestique avec des clous et brûle son corps (photos)

Chinoye Nnadi est née d’une pauvre veuve qui a dû la remettre à quelqu’un qui pourrait lui donner une bonne éducation et lui permettre de survivre.

Crédit photo : bioreports

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer