À la Une Afrique Société

Nigeria / Incroyable : une fille sauvée de Chibok, demande à retrouver son mari de Boko Haram

Une jeune fille sauvée de Chibok, a demandé à retrouver son mari de Boko Haram identifié comme étant Adam.

Mary Nkeki, une jeune fille de Chibok âgée de 27 ans, souhaite retrouver son mari de Boko Haram, Adam, après avoir été secourue par les troupes militaires nigérianes lors de l’opération Hadin Kai .

Nkeki a été secourue par les troupes du 81e bataillon de la Task Force à Dikwa lors d’une opération dans l’enclave terroriste lundi 14 août, dans l’État de Borno, a rapporté The Punch.

La fille de Chibok, Mary Nkeki veut retrouver son mari de Boko Haram/ Les troupes sauvent la fille de Chibok, Mary Nkeki

Selon la jeune fille de Chibok sauvée, elle et son mari, Adam, se sont repentis de l’insurrection et ont fui l’enclave terroriste de l’axe Dikwa.

Elle a ajouté qu’ils étaient arrivés à un point où les troupes les avaient tous deux secourus.

Il a été constaté qu’Adam avait été séparé de Nkeki et emmené au camp des insurgés repentis. Mary est la 16e fille sauvée par les troupes ces derniers mois.

Comment nous nous sommes échappés du camp de Boko Haram

Selon Leadership , Nkeki a déclaré qu’elle s’était déguisée avec son mari terroriste sous prétexte d’aller quelque part. Elle a ajouté qu’ils se sont enfuis de nuit en passant par la zone de Dikwa où ils ont été secourus par les troupes.


Mary Nkeki veut officiellement épouser son mari de Boko Haram

Ses mots : « Ce que je veux faire maintenant, c’est épouser mon mari qui s’est enfui avec moi. Je ne veux pas retourner à l’école pour éviter d’être à nouveau enlevée comme avant. C’est ma 10e année aux mains des terroristes. J’ai épousé deux maris différents pendant ma captivité. Nous souffrions là-bas jusqu’à ce que Dieu nous donne l’opportunité de nous échapper. 

« Mon mari était autrefois un combattant de Boko Haram, mais il s’est maintenant repenti et s’est rendu. Deux autres écolières de Chibok se trouvent toujours à l’endroit d’où je me suis échappée. J’ai donné naissance à une petite fille d’un des combattants mais elle est décédée après sa naissance »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *