À la UneAfrique
A la Une

Le Nigeria perd sa place de premier producteur de pétrole brut d’Afrique au profit de ce pays

Le Nigeria a été détrôné comme premier producteur de pétrole brut d’Afrique par l’Angola. 

 

5

Cela a été révélé dans les données de communication directe du rapport mensuel sur le marché pétrolier (MOMR) d’avril 2023 publié par l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

 

Le Nigeria a enregistré son plus bas taux de production en 2023 avec 999 000 barils par jour en avril. L’Angola a enregistré 1,06 million de barils par jour de production de brut en avril 2023, tandis que l’Algérie a également enregistré 999 000 barils par jour au cours de la période mise en évidence.

 

La production totale de pétrole brut de l’OPEP-13 était en moyenne de 28,60 millions de barils par jour (mb/j) en avril 2023, en baisse de 191 000 barils par jour (tb/j), d’un mois sur l’autre. La production de pétrole brut a augmenté principalement en Arabie saoudite, en Angola et en Iran, tandis que la production en Irak et au Nigéria a diminué.

Ce n’est pas la première fois que le Nigeria perd sa place face à l’Angola. En 2022, plusieurs sociétés pétrolières et gazières ainsi que des pays producteurs de brut ont réalisé des gains grâce à la hausse des prix du pétrole en raison de la guerre russo-ukrainienne, mais le Nigeria n’a pas pu profiter de la hausse des prix en raison du vol de pétrole brut. 

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page