AfriqueDiversPolitique

Nigéria : Sous la pression de l’armée, 214 filles enceintes ont été libérées par Boko Haram

Pendant de longs mois, plusieurs femmes avaient été retenues en captivité par les membres de la secte terroriste Boko Haram. Parmi les exactions commises, l’enlèvement des femmes est un mode opératoire qui a été régulièrement pratiqué par  les membres de Boko Haram.

Pendant leur incursion dans les villages, les membres de  Boko Haram enlevaient surtout les femmes et les enfants. La coalition des armées sous l’impulsion de l’armée Nigériane a organisé un assaut pour libérer les otages retenus par les membres de Boko Haram.

Publicité

Ayant constaté que l’armée approchait pour sauver les otages, les membres de Boko Haram ont été contraints à fuir. D’après notre source, on a pu identifier 214 femmes enceintes parmi toutes les femmes libérées.

Les autorités ont annoncé officiellement qu’ils ont déplacés ces otages dans l’Etat de l’adamawa. Libérer les otages c’est bien, mais mettre fin à cette secte terroriste c’est encore mieux.

 

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. qu’on me dise quel es le dieu que ces hommes ni loi ni foi ont quand il disent qu”ils combattent au nom d’un allah! moi je dirai qu’ils sont à la solde de Satan qui est le père de la violence et d la haine. Dieu est amour et ces bandits armés font tout ce qui est contraire à la volonté de Dieu: fornication, adultère cupidité, assassinat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page