Divers

Nigeria: Un homme défèque sur son corps au tribunal pour échapper à son accusation

L’un des incident des plus extravagants, s’est produit mardi dernier, dans l’enceinte de la cour de la magistrature d’Oredo dans l’Etat de Benin au Sud du Nigeria. Un jeune garçon, n’a pas trouvé autre moyen pour échapper à une mise en accusation que de déféquer sur son corps.

Le jeune Muhammed, voyant que son crime était sur le point d’être déclaré publiquement devant les magistrats, a descendu son pantalon et a expulsé ses matières fécales avant de les répandre sur son corps. Après il remonta son pantalon, et prit la poudre d’escampette.

Publicité

Selon l’Agence des Nouvelles du Nigeria (NAN), qui rapporte les faits, un agent de police présent sur les lieux, appelé Aigbochie Iruonagbe, a dû appeler des renforts pour rattraper le jeune Muhammed.

Après l’avoir arrêté, les policiers se sont chargés de le nettoyer avant qu’on ne procède une nouvelle fois, à la lecture de son chef d’accusation, au cours de laquelle, le procureur, Thomas Ojo, a déclaré au tribunal que l’accusé a volé quatre cartons de lait en poudre, appartenant à un certain Favour Nwachukwu.

Maître Ojo a déclaré que l’accusé a commis l’infraction, le 8 Octobre dernier, à Mission Road,  dans l’Etat de Bénin. Pour finir, l’accusé a plaidé coupable.

La magistrate, Mme J.O. Ejale, a ajourné l’affaire jusqu’au 14 octobre pour la présentation des faits de l’affaire et le verdict final, selon toujours l’Agence des Nouvelles du Nigeria (NAN).

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer