Divers

Nigeria: Une image de Jésus-Christ aurait apparu sur le mur d’une église. Explications

Les adorateurs se sont rués dans le lieu de la Convention de l’Église apostolique du Saint-Esprit, Ogunse Estate, Lagos, au Nigeria, pour regarder une image qu’ils affirment être celle de «Jésus-Christ».

L’un des murs d’un bâtiment en construction dans l’église était humide, et certains ont déclaré y avoir vue une image comme celle de Jésus-Christ, attirant des adorateurs et des curieux.

Publicité

Selon les rapports, la pluie qui est tombée pendant le week-end a rendu la paroi de l’église en construction si humide qu’une image représentant Jésus-Christ y était visible.

Selon Vanguard, tout a commencé quand un artisan qui a d’abord remarqué le mur taché, a crié et a brusquement arrêté le travail du jour, affirmant qu’il avait vu Jésus-Christ. L’alerte lancée s’est répandue dans le quartier et les gens ont commencé à se rendre à l’endroit indiqué

L’un des assistants de l’église, qui a requis l’anonymat, a déclaré que la scène attirait plus de 400 adorateurs par jour, mais a ajouté que la foule de mardi dernier était beaucoup plus nombreuse, comparée à celle des jours précédents.

Quand Vanguard a visité la scène, il y avait un mur taché, qui ressemblait à une image, et des adorateurs qui y versaient des sachets et des bouteilles d’eau sur le mur, tandis que d’autres s’agenouillaient ou touchaient l’image en priant à haute voix.

De plus, les travaux de construction du complexe de l’Église ont été mis en attente, en raison du nombre de pèlerins qui y viennent pour regarder “Jesus”.

Même si d’aucun nierait ces allégations, les fidèle de l’ Église apostolique du Saint-Esprit, et les habitants d’Ogunsse Estate eux, sont bien convaincus d’avoir vu l’image du “Christ”.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer