AfriqueNigeria
A la Une

Nigeria: une substance toxique d’une entreprise chinoise fait des morts

Trois personnes ont été tuées par des déchets toxiques d’une société chinoise, WeWood, dans la région d’Okitipupa, dans l’État d’Ondo, au Nigeria.

Les victimes sont décédées la semaine dernière dans une réserve forestière de la ville à la suite du rejet du produit chimique mortel.

Publicité

Des rapports montrent que le trio s’était rendu dans la forêt pour abattre des arbres à vendre lorsque l’incident s’est produit.  Il a également été conclu que deux des personnes décédées travaillaient dans le commerce du bois alors que la troisième était déjà en train d’écrire son rapport de fin d’années secondaires au moment de l’incident.

Un membre de la famille de l’une des victimes, Akinmusire Emmanuel, a révélé que les victimes se sont rendues dans la forêt mais ne sont jamais revenues tôt, ce qui a incité leurs proches à former une équipe de recherche.

Il a ajouté que l’équipe s’était rendue dans la forêt et avait vu la motocyclette des trois victimes, ce qui soulevait encore des inquiétudes quant à l’endroit où se trouvait le trio.

Selon lui, après que l’équipe n’ait pu localiser le trio, ils ont rapidement alerté le chef traditionnel de la communauté, l’Olufara d’Akinfosile, Oba Olamide Ayodele.

Il a ajouté que le groupe de travail conjoint sur la sécurité s’était rendu dans la forêt et avait trouvé leurs corps dans un fossé recouvert d’une substance noire.

« Les corps des victimes ont été vus sur la piste fluide des déchets toxiques qui les ont tués instantanément car il n’y avait aucun signe qu’ils tentaient de lutter contre la mort”, a-t-il dit.

Publicité 2

Les corps des victimes ont ensuite été évacués et déposés à la morgue d’un hôpital privé à Ore.

La mort des victimes a conduit à une manifestation des jeunes de la communauté, qui ont pris d’assaut l’entreprise pour exiger des réponses à l’incident.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page