À la UneAsieMonde

«Nous retournerons en Afghanistan », prédit un sénateur américain

Le sénateur américain Lindsey Graham (R-Caroline du Sud) a prédit que l’armée américaine « retournera en Afghanistan » à l’avenir en raison de la menace terroriste, bien que le président actuel ait mis fin à la guerre de 20 ans avec l’Afghanistan le mois dernier.

Graham, un faucon de guerre de la politique étrangère américaine, a félicité l’ancien président Donald Trump pour le maintien de la présence militaire américaine en Afghanistan, mais a déclaré dans une interview le lundi 6 septembre avec la BBC que les talibans « imposeront un mode de vie au peuple afghan qui je pense que ça va nous rendre tous malades au ventre”.

Publicité

Il a ensuite suggéré que les États-Unis devraient armer la résistance au Panjshir afin que l’Afghanistan n’ait pas de gouvernement central.

 « Les talibans vont imposer au peuple afghan un mode de vie qui, je pense, va nous rendre tous malades », a-t-il déclaré. « Mais surtout, ils vont donner un havre de paix à Al-Qaïda qui a des ambitions  pour nous chasser du Moyen-Orient au sens large et nous attaquer à cause de notre mode de vie. Nous retournerons en Afghanistan comme nous sommes retournés en Irak et en Syrie. » , a-t-il ajouté.

À la suite de cette déclaration, l’animateur de la BBC Stephen Sackur a demandé : « Vous pensez sérieusement que les États-Unis vont à nouveau, dans un avenir prévisible, renvoyer des troupes en Afghanistan ? ».  

Nous devrons le faire parce que la menace sera si grande », a répondu Graham. 

LIRE AUSSI: Afghanistan / Droit des Femmes: un porte-parole des talibans met en garde les États-Unis

Citant les situations en Irak et en Syrie, le sénateur républicain a prédit que l’Afghanistan sera un « chaudron pour un comportement islamique radical ».

Publicité 2

Voici ma solution, soutenir la résistance dans la vallée du Panjshir pour éviter la fracture du pays qui créerait une tempête parfaite pour attaquer les intérêts occidentaux et les frapper avant qu’ils ne vous frappent. »

Graham avait précédemment critiqué la décision du président Joe Biden de donner suite au retrait prévu par Trump des troupes américaines d’Afghanistan.

Nous laissons derrière nous des milliers d’alliés afghans qui ont combattu courageusement avec nous.  Nous allons laisser des centaines de citoyens américains derrière nous. “, a-t-il déclaré le mois dernier dans une interview avec Face the Nation.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page