À la UneEuropePolitiqueRussie

OTAN/ Pour Boris Johnson, « si Poutine était une femme », il n’y aurait pas eu de guerre en Ukraine

Une déclaration surprenante du chef du gouvernement britannique au Sommet de l’OTAN. Boris Johnson estime que le monde aurait été épargné de la guerre en Ukraine par un seul fait: Vladimir Poutine au pouvoir au Kremlin, mais en robe de femme.

Boris Johnson, Premier ministre anglais a sa petite idée sur ce qui n’aurait pas déclenché une guerre entre la Russie et l’Ukraine. Selon lui, il aurait suffit que Vladimir Poutine soit de sexe féminin pour que la survenue de la guerre soit de l’ordre du néant. D’après son analyse, cette guerre est l’expression d’une forte masculinité en Russie.

« Si Poutine était une femme, ce qu’il n’est pas bien évidemment, vraiment je ne pense pas qu’il se serait embarqué dans cette guerre folle de macho» visant «à l’invasion» de l’Ukraine, pense Boris Johnson. En effet, pour lui, « Le déclenchement de cette guerre par la Russie est » est l’expression d’une probable toxicité masculine. Boris Johnson préconise donc qu’il y ait beaucoup «de femmes dans des positions de pouvoir».

Très vite, la Russie a réagi à cette parole du Britannique .«Ce bon vieux Freud aurait adoré avoir de son vivant pour ses recherches un tel sujet», s’est amusé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Plus coriace et un brin moqueuse, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, ajoute: «Boris Johnson a l’imagination coquine, qu’est-ce que les Sept ont bien pu faire ensemble?».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page