À la Une Afrique Politique

Ouganda / Des rebelles attaquent une école : près de 30 élèves tués

Au moins vingt-cinq personnes sont mortes lors d’une  « attaque terroriste » contre une école dans l’ouest de l’Ouganda, a annoncé, samedi 17 juin, le porte-parole de la police de ce pays d’Afrique de l’ ‘Est. Le bilan risque pourtant d’être plus lourd dans ce qui apparaît comme une action de la milice rebelle ADF affilié au groupe terroriste Etat islamique.

« Jusqu’à présent, 25 corps ont été récupérés dans l’école et transférés à l’hôpital de Bwera » , a déclaré le porte-parole de la police ougandaise, en faisant référence à une ville proche de la frontière de la République démocratique du Congo (RDC). Toujours d’après ce porte-parole, cette attaque a été menée par les Forces démocratiques armées (ADF), une milice islamiste qui a prêté allégeance au groupe Etat islamique et qui est basée dans l’est de la RDC.

Dans cette école secondaire,  « un dortoir a été incendié et un magasin de pillé »« Huit victimes ont été retrouvées et sont toujours dans un état critique à l’hôpital de Bwera » , a ajouté le porte-parole. L’armée et la police ont, semble-t-il, poursuivi les assaillants en direction du parc national des Virunga, situé de l’autre côté de la frontière, en RDC, où se trouvent les ADF. Accusés par le gouvernement ougandais, les rebelles de l’ADF n’ont cependant pas encore revendiqué ce lâche meurtre de masse.


Après avoir pris les armes en Ouganda, les ADF ont, petit à petit, pris pied dans l’est de la RDC dans les années 1990. Avec leur corollaire d’exactions revendiquées ou non. En effet, ils sont régulièrement accusés d’avoir tué des milliers de civils. 2019, certaines attaques des ADF depuis cette partie de RDC ont été revendiquées par le groupe Etat islamique, qui décrit les combattants comme une branche locale, la Province de l’Etat islamique en Afrique centrale. Une affiliation très préoccupante dans cette partie de l’Afrique centrale en proie à l’insécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *