À la UneAfriqueOuganda
A la Une

Ouganda : le président Museveni, 76 ans, va briguer un 6e mandat après 34 ans au pouvoir

Lundi 2 novembre, la Comission électorale ougandaise a officiellement désigné le président Yoweri Museveni candidat pour l’élection présidentielle de 2021.

Le président qui a pris le pouvoir en 1986 à la suite d’une guérilla de cinq ans, se présentera pour son sixième mandat.

Publicité

Confirmant sa nomination, le président de la Commission électorale, le juge Simon Byabakama, a déclaré : « Je tiens à féliciter le premier candidat en lice d’avoir su tenir le coup…. Moi, le juge Simon Byabakama, déclare Yoweri Kaguta Tibuhaburwa, candidat dûment désigné à l’élection présidentielle de 2021. »

Après sa nomination, le Président a appelé à la paix et a déclaré que quiconque « tente de causer le trouble sera sévèrement puni. »

« J’ai été dûment désigné par la Commission électorale comme candidat à l’élection présidentielle de 2021. Je remercie mes nominateurs, les deux jeunes gens, Nassur Kadhafi et Hellen Seku », a-t-il déclaré.

« Je remercie également le reste de mon entourage, dirigé par le vice-président du NRM, Al-Hajj Moses Kigongo, et la secrétaire générale, Justine Lumumba. Je remercie tout particulièrement nos partisans. »

Il a profité de sa nomination pour mettre un accent sur la nécessité de respecter les mesures barrières contre la propagation du coronavirus.

«  Je voudrais insister sur deux points : les mesures contre la pandémie de Covid-19 et la sécurité. La Covid-19 est mortel et tue notre peuple. Ces derniers jours, entre autres, nous avons perdu un expert en environnement, Paul Mafabi, et mon bon ami, Francis Xavier Kitaka, l’expert vétérinaire et entrepreneur.

Publicité 2

Ne prenez pas cette maladie à la légère. Le discours selon lequel les villages sont épargnés de la Covid-19 est faux. Veuillez suivre toutes les directives des experts en santé. Désinfectez vos mains, portez des masques et observez la distanciation sociale. »

« Ensuite, j’encourage tout le monde à maintenir la paix. J’entends dire que certaines personnes veulent semer le chaos. Ces plans ne réussiront pas. Quiconque planifie des troubles échouera. Personne ne devrait menacer les Ougandais avec le chaos », a-t-il souligné.

Crédit photo : rfi

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page