Afrique

Ouganda: Les fonctionnaires seront payés par jour selon la performance

Le gouvernement ougandais doit commencer à payer les fonctionnaires en fonction du nombre de jours de travail plutôt que d’un salaire mensuel garanti, a déclaré un haut fonctionnaire.

Le professeur Ezra Suruma, chefau cabinet du Premier ministre (OPM), a déclaré qu’ils ont commencé par installer des appareils biométriques dans les établissements d’enseignement et de santé publique pour surveiller les travailleurs de la Santé et les enseignants à leurs lieux d’affectation.

Prof Suruma a déclaré que les salaires des fonctionnaires absents seront déduits des jours de travail manqués, a-t-il dit.

« La semaine dernière, nous étions à Jinja pour une réunion avec les gouvernements locaux du district et on nous a dit que certains districts ne payaient plus les fonctionnaires qui s’absentaient du travail.

« Nous voulons que les autres districts suivent le mouvement, car il s’agit de kisanja hakuna mchezo (pas de jeux) », a-t-il déclaré.

Les districts de Kaliro, de Kayunga, de Buvuma, de Bulambuli, de Bugiri et de Bududa, tous dans l’est de l’Ouganda, appliquent déjà le programme.

Prof Suruma, ancien ministre des Finances et actuel chancelier de l’Université Makerere, a fait ces commentaires tout en recevant un assortiment de machines biométriques données par le gouvernement britannique à travers son département de développement international, le Département pour le développement international (DFID).

Projet pilote

Les gadgets seront installés dans des lieux publics dans 22 districts de l’est de l’Ouganda, et les superviseurs seront tenus de déposer des rapports quotidiens sur la présence de leurs supervisés à l’OPM.
Les bureaucrates disent que la pratique antérieure d’enregistrement manuel de la présence du personnel au travail était inefficace et susceptible d’erreurs.


Prof Suruma a déclaré que les citoyens insatisfaits de la prestation des services gouvernementaux avaient commencé à signaler les employés absents directement aux autorités en utilisant les plateformes de médias sociaux, en particulier WhatsApp.
« Cela a augmenté le niveau d’engagement de la communauté pour assurer la prestation de services », a déclaré le professeur Suruma.

M. Adrian Green, responsable de la croissance et de la gestion économique du DFID, a déclaré que l’équipement fourni comprenait également des ordinateurs portables, des imprimantes, des ordinateurs et leurs accessoires.

Ils seront déployés pour recueillir, traiter et analyser des informations biométriques sur les enseignants et les agents de santé afin d’améliorer la qualité de la prestation de services dans les écoles et les hôpitaux.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page