AsieMonde
A la Une

Une personne traverse la frontière fortement militarisée de la Corée du Sud à la Corée du Nord

Une personne non identifiée a traversé la frontière lourdement militarisée de la Corée du Sud vers la Corée du Nord lors d’une rare défection, a déclaré l’armée sud-coréenne.

L’armée sud-coréenne a déclaré que la personne avait été repérée sur le front est de la zone démilitarisée (DMZ), le samedi 1er janvier 2022, pendant la nuit. Les chefs d’état-major interarmées de la Corée du Sud (JCS) ont déclaré que la personne avait été détectée par l’armée à l’aide d’un dispositif d’observation thermique.

Le JCS a déclaré que des troupes avaient été envoyées mais qu’elles n’ont pas pu retrouver la personne, qui a franchi la ligne de démarcation militaire en Corée du Nord vers 22h40.

Le JCD a déclaré que des caméras de sécurité avaient précédemment capturé la personne escaladant une clôture en fil de fer barbelé vers 18h40 Samedi, mais le gardien de service de vidéosurveillance l’avait ratée.

Le responsable a déclaré qu’on ne savait toujours pas si la personne était encore en vie. En raison des mauvaises conditions de vie et du régime autoritaire en Corée du Nord, les Nord-Coréens sont généralement ceux qui font défection en Corée du Sud. Mais pour quelqu’un qui vit en Corée du Sud, l’une des meilleures économies du monde, le voyage dangereux à travers la zone démilitarisée (frontière sud-coréenne) vers la Corée du Nord est extrêmement rare.

LIRE AUSSI: Corée du Nord : les citoyens interdits de rire pendant 11 jours

Les personnes vivant en Corée du Nord qui sont prises en train d’essayer de faire défection en Corée du Sud sont tuées sur le coup si elles sont capturées par des responsables militaires nord-coréens.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page