Côte d'IvoireCulture & LoisirsPeople

« Petit cochon d’Apoutchou » : Tiesco le Sultan injurie sévèrement Apoutchou National

L’heure n’est pas aux sentiments paisibles entre Apoutchou et Tiesco le Sultan. Les deux artistes sont dans une sorte de querelle médiatique depuis quelques heures. Après un passage télé d’Apoutchou national, Tiesco le sultan envoie sa réplique avec virulence.

Apoutchou National, présentement à Abidjan, était l’invité d’un plateau télé il y a quelques jours. De fait, il a été invité à donner son avis sur son confrère de la musique Tiesco le Sultan. Seulement, les propos du chanteur semblent avoir littéralement fâché Tiesco le Sultan. Très vite, les choses se sont envenimées. Dans des publications, il envoie des propos crus et assez désobligeant à Apoutchou National.

« Dites à mon fils Apoutchou que quand moi, je payais ma première voiture, il prenait gbaka pour aller se chercher, malgré que sa mère était déjà artiste, ce n’est pas molare, Emma lolo, roi 12/12 ou Makosso qui ont fait de moi ce que je suis contrairement à lui. En 10 ans de carrière, j’ai payé maison à Abidjan, dans mon village, pour ma mère et plusieurs réalisations, j’ai également un label de musique pour aider mes jeunes frères artistes à réaliser leur rêve, donc je lui souhaite au moins la moitié de ce que j’ai fait » avait a priori lancé Tiesco le Sultan.

Puis de revenir à la charge en début de soirée ce jeudi. Cette fois, il qualifie carrément Apoutchou d’animal. Dans une publication assez sarcastique, il a envoyé ceci « Toi Petit cochon d’apoutchou, je ne veux plus jamais entendre mon nom dans ta bouche stp. Quand on veut éliminer la graisse, il ne faut pas tourner autour du pot, voilà pourquoi hier, je t’ai montré que toi et moi ce n’est pas même niveau, moi, je suis propriétaire de plusieurs biens, toi, tu es gardien des biens des gens. Je sais que le cochon préfère traîner dans la boue, mais stp évite-moi ça fils, voilà pourquoi le cochon a toujours été moins chère sur le marché. C’est mon dernier poste sur toi donc plus jamais« .


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!