Afrique

Les petits noms que les peuples africains se donnent entre eux

Si vous êtes une personne qui voyage beaucoup, alors, il vous est certainement déjà arrivé au moins une fois, dans un pays, de vous faire appeler par un nom qui n’est pas le vôtre. C’est courant chez les peuples africains de surnommer un étranger qui vient s’installer chez eux. L’origine de ces surnoms est variée. Ils peuvent être fonction du bagage culturel que cet étranger apporte ou de la perception que son pays hôte a de lui. Nos confrères d’africanews nous ont concocté ces quelques petits noms que les Africains se donnent entre eux.

Dans les pays ouest africains

Au Sénégal par exemple, tous ceux qui proviennent de l’Afrique central se font appeler « Gnaks » (habitants de la forêt). Au Bénin, « Toumenoux » est un surnom attribué aux personnes rurales vivant dans le pays.

Publicité

Les Ghanéens surnomment les étrangers Nigérians « Alaka » qui veut dire (vendeur de poivre en Yoruba). A leur tour, ces derniers appellent les ressortissants Ghanéens « The Darks » (Les noirs).

Les étrangers d’Afrique centrale, son surnommés « Forestiers » ou « Toukoro mogow » (Les gens de la forêt), au Niger et au Mali. Ces termes sont utilisés en raison des vastes zones forestières qui couvrent l’Afrique centrale.

Dans les pays d’Afrique centrale

Les ouest-africains sont appelés les « warahs » au Congo. Au Gabon, les Béninois sont surnommés « Popos », en raison d’un met béninois appelé « Riz-popo ».

Les « bozize », voilà le surnom que les Camerounais donnent aux étrangers de la république centrafricaine.

En Afrique du Nord

« Guéra Guéra » (singes) ou « Karlouche » (La couleur noire en arabe). C’est le nom que les Tunisiens ou Algériens attribuent aux ressortissants d’Afrique subsaharienne.

En Afrique Australe

En Angola, les ouest africains sont appelés « Mamandous », en raison du prénom Mamadou, beaucoup utilisé par les Mandingues.

En Afrique de l’Est

Publicité 2

Au Kenya, les voyageurs africains qui sortent de leurs pays sont appelés les « Babii »

Dans le monde

Hors des frontières africaines, il existe ces différentes appellations.  C’est le cas des francophones européens qui surnomment les Britanniques « Robsif » et les Guadeloupéens et Martiniquais d’Amérique du sud « Mwaka ». Un surnom attribué aux antillais en raison de l’utilisation de la première personne du singulier « Moi kâ » qui veut dire en créole « Moi…je ».

Les Américains surnomment les Français « Frogs » parce qu’ils mangent des grenouilles. Les Chinois appellent les personnes de peau noire « Hei gui » (monstre noir). Les Français désignent les chinois sous le terme « Chinetoque » à cause des objets fabriqués en chine qui seraient de piètres qualités. Une expression qui est aussi utilisée en Afrique

Jaures Nguessan

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J'aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d'actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés. abraham.nguessan@afrikmag.com

Articles similaires

4 commentaires

  1. Il faut aussi souligner que le terme le plus utilisé est “” GLETANOU””
    ..ça colle bien avec son explication..
    Merci!

  2. Très belle recherche. Mais au Bénin, c’est” TOMENOU” et non “TOUMENOUX”, le “E” se prononçant comme” in”.
    Du courage frères

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page