Monde
A la Une

Philippines : l’ancien boxeur Manny Pacquiao candidat à la présidence de 2022

La star de la boxe Manny Pacquiao a annoncé dimanche qu’il sera candidat à la présidence l’année prochaine, après avoir dénoncé la corruption au sein du gouvernement.

M. Pacquiao a accepté la nomination de ses alliés politiques lors de l’assemblée nationale de la faction qu’il dirige au sein du parti au pouvoir, le PDP-Laban, quelques jours après qu’une faction rivale a désigné le collaborateur de longue date de M. Duterte, le sénateur Christopher « Bong » Go, comme son candidat à la présidence.

Publicité

Cette faction a désigné Duterte comme vice-président, une décision que les critiques ont qualifiée de stratagème cynique de Duterte pour conserver le pouvoir.

Philippines : l’ancien boxeur Manny Pacquiao candidat à la présidence de 2022

« Je suis un combattant, et je le serai toujours à l’intérieur et à l’extérieur du ring », a déclaré le sénateur Pacquiao, 42 ans, dans un discours retransmis en direct pendant l’assemblée. « J’accepte votre nomination en tant que candidat à la présidence de la République des Philippines », a-t-il ajouté.

La faction de Pacquiao n’a pas exprimé son soutien à la candidature de Duterte à la vice-présidence. La Constitution interdit à M. Duterte de briguer un second mandat présidentiel de six ans.

M. Pacquiao, autrefois partisan de M. Duterte, avait déclaré que plus de 10 milliards de pesos (200 millions de dollars) d’aide à la pandémie destinés aux familles pauvres n’avaient pas été comptabilisés, ajoutant qu’il ne s’agissait là que d’une découverte parmi tant d’autres dans le cadre de son enquête sur la corruption.

Sa campagne anticorruption intervient alors que le Sénat a ouvert une enquête sur la surévaluation présumée des fournitures et équipements médicaux achetés dans le cadre du programme gouvernemental de lutte contre la pandémie.

Publicité 2

Populaire malgré les controverses 

Seul boxeur à avoir été champion du monde dans huit catégories de poids différentes, « Pac Man » est une immense source de fierté pour les Philippins. Dans son enfance, il a vécu dans la rue avant de se lancer dans la boxe professionnelle en janvier 1995 pour une bourse de 1 000 pesos (19 euros) et d’amasser par la suite une fortune estimée à plus de 500 millions de dollars.

Manny Pacquiao est entré en politique en 2010, quand il a été élu député, avant de devenir sénateur en 2016. Il a parfois déclenché des controverses par ses déclarations favorables à la peine de mort ou hostiles à l’homosexualité.

Crédit photo : lematin

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page