AsieMonde

Philippines: le président critiqué pour des propos sexistes envers une maire

Philippines: le président critiqué pour des propos sexistes envers une maire

Le president des Philippines, Rodrigo Duterte a sûrement provoqué la colère des féministes. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos sexistes et insultants lors d’un rassemblement de campagne à Bohol, la semaine dernière.

Il aurait dit à la maire Tita Baja-Gallantes de la ville de Garcia Hernandez, qu’elle était si belle et qu’il s’accrocherait à la jarretière de sa culotte pour l’empêcher de le quitter.

Publicité

Dans son discours prononcé à Cebuano, Duterte a déclaré:

“Tu es vraiment magnifique. Si c’était moi, pourquoi je romprais un jour avec toi? Je vais vraiment attraper et tenir ta culotte si tu essaies de partir, même jusqu’à ce que la jarretière craque. Tu es trop belle. “

Les gens auraient du être choqués et sans voix après avoir entendu cette déclaration aussi étrange, mais selon The Philippine Daily Inquirer, la foule en a ri de ce que Duterte a dit.

“En fait, je n’essaie pas de plaisanter avec toi», a déclaré Duterte à Gallantes, selon l’Inquirer. «Mais la vérité, c’est que j’ai entendu dire que s’il est permis de le dire en public et que cela ne vous offensera pas, toi et ton mari êtes séparés.»

Après avoir fait la cour à Gallantes, il lui a demandé si elle voulait fuir avec lui. «Peux-tu fuir avec moi? Tu as des enfants, n’est-ce pas? Combien d’enfants as-tu? J’en ai trois, quatre. J’en ai quatre mais ils ont tous déjà grandi et je n’ai plus de problème là-bas. »

Duterte a alors demandé en plaisantant à son ancien assistant spécial, Christopher «Bong» Go, de prendre soin de sa partenaire, Honeylet Avanceña, lorsqu’il partirait avec Gallantes.

Publicité 2


Parlant avec Go, Duterte a déclaré:

«S’il te plaît, prends soin de ma femme pendant mon absence. Je suis ici à Bohol pour jouer. Pour jouer au jeu de l’amour”.

Duterte a été la cible de nombreuses déclarations sexistes et misogynes depuis son accession à la présidence. En février 2018, il a ordonné aux soldats de tirer dans le vagin des femmes rebelles.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer