Incroyable: A la rencontre d’Aïssatou Sabaly, la sénégalaise aux yeux noisette

0
Aïssatou Sabaly est une jeune sénégalaise pas tout à fait ordinaire. Ce qui la rend spéciale, ce sont ses yeux. Cette journaliste de profession, a des prunelles noisette, ce qui fait qu’elle attire les regards des uns et des autres. « Parfois, je porte des lunettes noires fumées pour éviter que les gens m’interpellent ».

Du fait de son regard foudroyant, certaines personnes lui demandent si elle porte des lentilles. A ces curieux, elle réplique que « c’est naturel ».

Incroyable: A la rencontre d’Aïssatou Sabaly, la sénégalaise aux yeux noisette

Publicité

Dans sa famille, Aïssatou n’est pas la seule à avoir des yeux qui font l’objet de questionnements. Elle les a hérités de sa mère, qui les tient également de sa génitrice. Très souvent, Aïssatou répond à ceux qui l’interpellent sur l’origine de ses yeux clairs.

Comme s’ils n’étaient pas au bout de leur surprise, elle les assure qu’elle n’a pas de parent européen. En effet, la native de Mbour, à quelques kilomètres de la capitale, n’a que des sénégalais dans sa famille. « Certains ne me croient pas. Ils vont jusqu’à demander à mon père si ma maman n’est pas européenne. »

Incroyable: A la rencontre d’Aïssatou Sabaly, la sénégalaise aux yeux noisette

 

Parfois, ses amis la taquinent et lui disent qu’elle a des yeux de chat, mais la femme peulh prend cela comme des compliments.

Aïssatou est consciente que ses yeux sont un atout pour elle. Elle aimerait en profiter pour faire des séances photos pour des entreprises qui commercialisent des lentilles. Par contre, elle demande aux femmes de ne pas trop abuser de ces produits, parce que pour elle, les yeux sont la partie la plus sensible du corps.

Incroyable: A la rencontre d’Aïssatou Sabaly, la sénégalaise aux yeux noisette

« La femme doit être charmante. Sans les yeux, elle ne peut pas prétendre à ça », lance-t-elle. Pour elle, il n’y a rien de mieux que d’être naturel, car elle estime qu’il ne faut pas essayer de ressembler à quelqu’un d’autre.

« J’ai des yeux clairs donc je n’ai pas besoin de lentilles, j’ai une peau claire du coup je n’aurai pas recours à la dépigmentation et j’ai de longs cheveux donc je me passe bien des greffages ». Sur chacun, Dieu a fait quelque chose de spécial, se justifie-t-elle.

Incroyable: A la rencontre d’Aïssatou Sabaly, la sénégalaise aux yeux noisette

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---