Côte d'IvoirePolitique
A la Une

Présidentielle 2020 : la CEI se conforme enfin aux décisions de la Cour Africaine

C’est le 15 septembre prochain que la CEI procédera au renouvellement de ses commissions locales. Le faisant, l’organe ivoirien en charge des élections obéit à une injonction de la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP).

Publicité

Dans un communiqué publié le 3 septembe, la CEI informe les partis et Grouprments e partis politiques de ” l’installation des Commissions Électorales Locales et à l’élection des membres de leurs bureaux respectifs, à l’échelon régional, départemental, sous-préfectoral et communal, sur toute l’étendue du territoire national, ainsi que dans les Commissions Électorales des Représentations Diplomatiques ivoiriennes à l’étranger”.

Si cette décision, selon ledit communiqué, est prise conformément à la loi portant composition, organisation, attribution et fonctionnement de la CEI, elle apparaît plutôt comme la réponse à l’exigence de la CADHP.

L’on se souvient en effet, que le 15 juillet dernier, l’institution basée à Arusha, en Tanzanie, avait demandé une réforme de la CEI. Sur demande des partis de l’opposition qui avait décrié la composition de ces commissions locales. Elle avait, face au refus du gouvernement d’opérer des réformes, saisi la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP). Cette institution avait dans sa réponse.

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page