À la UneMonde
A la Une

Prince Harry se vante d’avoir tué 25 soldats en Afghanistan : Les talibans lui répondent et menacent !

Vendredi 6 janvier, les talibans ont appelé le prince Harry à être jugé pour crimes de guerre après s’être vanté d’avoir tué 25 soldats en Afghanistan.

Le ministre de l’Intérieur du groupe fondamentaliste, Anas Haqqani, a déclaré sur Twitter que des sections des mémoires de Harry, « Spare », ressemblaient à des aveux de « crimes de guerre ».

5

« Monsieur Harry ! Ceux que vous avez tués n’étaient pas des pièces d’échecs, c’étaient des humains ; ils avaient des familles qui attendaient leur retour », a écrit Haqqani à propos des 25 soldats talibans que Harry a avoué avoir tués lors d’une tournée en Afghanistan en 2012.

« Parmi les tueurs d’Afghans, peu ont votre décence de révéler leur conscience et d’avouer leurs crimes de guerre », a-t-il écrit.

 

Prince Harry se vante d'avoir tué 25 soldats en Afghanistan : Les talibans lui répondent et menacent !


1

Le ministre de l’Intérieur – le plus jeune fils du fondateur du redoutable réseau terroriste Haqqani – a fait rage face à la façon dont le jeune prince a admis qu’il ne voyait pas ceux qu’il avait tués « comme des personnes » mais comme des « pièces d’échec retirées de l’échiquier ».

« La vérité est ce que vous avez dit; nos innocents étaient des pièces d’échecs pour vos soldats, chefs militaires et politiques », a écrit Haqqani.

« Pourtant, vous avez été vaincu dans ce ‘jeu' », s’est-il réjoui du retour au pouvoir des talibans après un retrait des troupes occidentales.

 

Le porte-parole de la police des talibans à Kaboul, Khalid Zadran, a déclaré au Telegraph que le prince Harry devrait être traduit devant un « tribunal international » après avoir « fièrement avoué [le] crime ».

 

« On se souviendra toujours du prince Harry… Les Afghans n’oublieront jamais le meurtre de leurs compatriotes innocents », a déclaré Zadran, qui a soutenu que le confessionnal avait contribué à légitimer la propre brutalité des talibans contre les troupes de l’OTAN alors occupantes.

 

« Les actions cruelles et barbares de Harry et d’autres ont réveillé la population afghane et ont conduit à un soulèvement armé contre eux. Nous appelons ce genre de soulèvement le jihad sacré », a déclaré Zadran.

 

« Les auteurs de tels crimes seront un jour traduits devant un tribunal international et des criminels comme Harry qui avouent fièrement leurs crimes seront amenés à la table du tribunal devant la communauté internationale. »

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page