FootballTrending
A la Une

Que peut faire l’OGC Nice pour se qualifier pour la Ligue des Champions ?

Pour se qualifier pour le plus prestigieux championnat européen, les clubs français doivent terminer sur le podium de la Ligue 1. Les deux premiers sont qualifiés directement pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, tandis que le troisième joue sa place au troisième tour de qualifications. Cette année, l’OGC Nice a terminé au pied du podium, à la 5e place du championnat national.

Publicité

L’OGC Nice se rapproche du podium de la Ligue 1

Les investissements de Jim Ratcliffe ont rapproché cette année le club de la Ligue des Champions, avec l’aide de Galtier. Cependant, les pronostics les voient toujours loin derrière le favori évident, à savoir le PSG. Mais de nombreux pronostics placent Nice parmi les favoris pour les places pour la Ligue des Champions, ce qui est déjà un immense succès. Si vous souhaitez miser sur la Ligue 1 ou l’OGC Nice lors de la saison prochaine, ce guide complet des freebets vous donnera des informations précieuses pour miser intelligemment. En effet, les freebets représentent une belle opportunité de miser sans risquer de perdre de l’argent.

Les Niçois vont en tout cas pouvoir affûter leurs crampons sur la scène européenne en participant aux barrages de la Ligue Europa Conference 2022-2023. Ils sont même passés à deux doigts de la Ligue Europa après une victoire contre Reims grâce au triplé d’Andy Delort le mois dernier. Mais ils se sont vus ravir la place par le Stade rennais. Malgré quelques déceptions, cette saison a permis à Nice de confirmer sa place de club qui compte et de flirter à nouveau avec les compétitions européennes.

L’ambition des dirigeants de l’OGC Nice se réfléchit à moyen terme

La stratégie des dirigeants de l’OGC Nice commencerait-elle donc à porter ses fruits ? En 2019, le milliardaire britannique Jim Ratcliffe rachetait le club. A cette occasion, il dessinait une vision à moyen et long terme, faisant le pari de la jeunesse et de la formation. 
Surtout, il déclarait : “Notre but est d’accéder à la Ligue des Champions d’ici trois à cinq ans”. Ses ambitions pourraient-elles se concrétiser dès l’année prochaine ? L’enjeu est de taille pour le club, aussi bien en termes de renommée que financièrement. En effet, une participation à la Ligue des Champions représente des dizaines de millions d’euros de gains, entre prime de participation, “market pool”, recettes de billetterie…

Quelles nouvelles perspectives pour l’OGC Nice pour la saison prochaine ?

C’est avec un nouvel entraîneur que les Niçois devront aborder la saison prochaine. En effet, le départ de Christophe Galtier pour le PSG est désormais confirmé. Mais les dirigeants de l’OGC Nice ne semblent pas désarçonnés par la nouvelle. Le directeur du football, Julien Fournier, a récemment taclé Galtier, sous-entendant que le club ne se battrait pas pour le retenir.

Pour aller encore plus loin que cette année, l’OGC Nice devra continuer de capitaliser sur ses points forts. A commencer par ses jeunes joueurs, qui voient pour plusieurs d’entre eux leur talent se confirmer, comme le prédisait Jim Ratcliffe. Amine Gouiri et Kephren Thuram, en particulier, semblent avoir franchi un cap qui augure du meilleur pour la suite. A leurs côtés, Andy Delort est bien sûr le véritable joyau de cette équipe. On espère le voir conserver son rôle décisif et continuer à porter son club. Celle-ci peut aussi s’appuyer sur une défense solide qui a fait ses preuves. En revanche, cette saison a aussi mis en lumière des points d’amélioration, comme l’implication de certains joueurs phares, ou le comportement des supporters. Deux axes à travailler pour prétendre sérieusement à une qualification en Ligue des champions !

Si celle-ci n’advient pas dès 2023, l’année suivante sera peut-être la bonne. En effet, la réforme annoncée par l’UEFA prévoit qu’en 2024, 4 clubs français pourront se qualifier si la France conserve son rang au classement UEFA.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page