AfriqueCulture & LoisirsQuestions Africaines

Question Africaine 21 : La danse africaine serait-elle en train de dompter le monde ?

Mon ami,

Après la prise d’Athènes par les Romains, Horace fit ce constat : ” Graecia capta ferum victorem cepit.” Je traduis ce propos latin : “La Grèce vaincue a conquis son farouche vainqueur.” La Chute de la Grèce marqua le rayonnement de Rome. Mais les Romains furent charmés par la vitalité de la culture et de la science grecques. Ils en conservèrent des pans entiers. De fait, la civilisation de l’Occident s’appuie sur ces deux mamelles -grecque et romaine – pour construire les contours de la modernité. Nous vivons dans un monde à dominance gréco-latine parce que l’Occident en impose aux autres cultures. Arabes et Orientaux résistent. Mais l’Occident sait absorber chaque différence. Et l’Afrique dans tout ça ?

Publicité

L’Afrique est passée par plusieurs hégémonies : arabo-musulmane d’abord, puis occidentale ensuite. L’histoire lui a épargné la Chine. Même si elle cherche toujours à se définir politiquement, en afrooptimiste surconvaincu, j’aime profaner les convictions afropessismistes.

Après Haïti qui montra la voie d’une liberté possible, après le vent de Harlem qui ouvrit la voie de la Renaissance culturelle, après la Négritude qui indiqua la fierté d’être Noir(e), les Africains, de mieux en mieux, assument leur culture et répondent présents aux rendez-vous contemporains de la défense de l’illustration de leur présence au monde.

Oui ! Angélique Kidjo a chanté de sa voix puissante ce cantique traditionnel du Dahomey qui a ému nos chairs ce 14 juillet 2019, pour dire au monde la grandeur de ce qu’il doit à l’Afrique. Mais les jeunes ont depuis longtemps brisé les complexes avec l’ère “Naija”, du nom de cette danse sortie des profondeurs culturelles du Nigeria.

Si Black Panther propose la fiction du WaKanda moderne, que Nollywood montre le potentiel cinématographique noir Made in Africa, la danse africaine, par la barbe que Senghor n’a pas eue, déferle sur l’Occident et l’Asie en faisant de grosses vagues. Les codes bougent.

New York, Paris, Bruxelles, Ottawa, Berlin, Tokyo, Pékin… l’afrobeat ou l’afrodance est conquérante. Les danseurs venus d’Afrique montrent les pas. Les Blancs et les Jaunes de se déhancher, de se contorsionner et de danser, charmés par les biguines cadencées venues d’Abidjan, d’Accra, d’Abuja, de Kinshasa, de Brazza…de toute l’Afrique.

Petit Afro, Afro Danse Cypher, les workshops et danse class… les vidéos sont nombreuses sur les réseaux sociaux. L’une des plus virales reste cette chorégraphie de 51 secondes présentant Anaé, le prodige belge de 8 ans, et son coach Jeny Bsg danser sur la Katangaise. Video virale au point qu’elles sont sollicitées par les plateaux de télé d’Europe et des USA.

C’est sûr, la danse et le chant en Afrique, ça ne date pas d’aujourd’hui. Mais il semble que leurs acteurs aient abandonné la réaction au profit de l’action.

Publicité 2


Vous semble-t-il que les cultures noires et africaines amorcent une autre phase de conquête ou d’impérialisme ? Que peut-on en espérer ?

C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

A vendredi.

Tags

Dr Christian TIDOU

Dans ces Questions Africaines (QA), l'universitaire et chroniqueur Christian Tidou, croque l'actualité du continent à la lumière de l'histoire du Contient et de ces défis actuels. Vos avis l'intéressent pour secouer les inerties. Rejoingnez-le sur AFRIKMAG.COM.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer