AfriqueEconomieQuestions Africaines
A la Une

Question Africaine 27 : Quel est l’écho actuel de l’ECO ?

Mes amis,

“L’accouchement” de l’ECO, nom donné à la monnaie unique africaine, dont le projet court depuis juin 1983 à Conakry, est en train de nous fatiguer. Trop de signaux disent qu’il va falloir transiter par une douloureuse césarienne. Qui est dupe ? Revenons sur le fil de l’actualité récente de cette monnaie, actualité à tiroirs qui concerne autant le front social africain, le champ économique que le milieu politique, voire diplomatique. Mais pour ce qui est officiel…

Publicité

Le 20 décembre 2019, à Abidjan, le Président Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire, recevant son Homologue français en visite officielle, annonce la fin du CFA et la naissance de l’ECO dans le second semestre de 2020.

Les réactions les plus attendues sont alors celles des pays hors CFA, pays non francophones possedant et battant leurs propres monnaies. Elles ne vont pas se faire attendre.

Le 21 décembre à Abuja, le poids lourds Nigerian se montre méfiant face au projet. Mais le 29 décembre, le Ghana se dit déterminer à rejoindre le groupe de l’UEMOA, sous réserve de la flexibilité du taux de change de l’ECO. Cette position du Ghana est une victoire pour Abidjan quand on sait que depuis 1958, le pays de N’Krumah bat sa propre monnaie.

Je vous épargne les nombreux débats et les avis clivants sur les aspects techniques de l’ECO. Les economistes ont trouvé là, matière à réviser leur domaine et à disserter. Une chose est certaine, chacun sait que la naissance de la monnaie africaine ne passera pas comme lettre à la poste. Le projet est tout de même vieux de 36 ans !

Depuis cette semaine, l’eco doit faire face à des adversités afro-endogènes confirmées. Réunis le 16 janvier à Abuja, les ministre des finances de Guinée, Ghana, Sierra Leonne, Gambie et du Nigeria disent “niet” à l’eco. C’est à ne plus rien y comprendre ?

Est-ce une opposition de système francophone contre système anglophone ? Est-ce une opposition de pays ayant leur propre monnaie contre pays habitués à évoluer en zone monétaire ? Sabotage interne ? Simple question de méthode ou d’agenda ? Bataille ivoiro-nigeriane pour un leadership sur une monnaie pas encore née ?

L’argent n’aime pas le bruit. Mais l’ECO semble faire trop d’échos dans le ciel africain.

Publicité 2

Qu’est-ce qui vous semble de l’avenir de cette monnaie ? Projet mort-né ou pas ?

C’est une question Africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

Dr Christian TIDOU

Dans ces Questions Africaines (QA), l'universitaire et chroniqueur Christian Tidou, croque l'actualité du continent à la lumière de l'histoire du Contient et de ces défis actuels. Vos avis l'intéressent pour secouer les inerties. Rejoingnez-le sur AFRIKMAG.COM.

Articles similaires

13 commentaires

  1. l’union fait la paix et de la compréhension , lorsque que nos dirigent se lèvent et dit ce qu’il veux, nous seront toujours en n’arrière et la france va toujour profiter de nous pour être toujour parmis le top 5 mondial , donc reveignons-nous.

  2. Nous les africains pouvons s’associer pour vraiment créer la monnaie qui définira la réelle indépendance de notre continent sans toutefois faire recours aux occidentaux.

  3. La question que je me pose est de savoir si cette monain soulèvera ou enfrondrera l’afrique de l’ouest du sous developpement?

  4. Je pense que la méfiance que les pays anglophones manifestent est vraiment fondée, le mieux pour l’Afrique est une exposition des raisons de leurs réticences!!! ,s’il n’y a pas toujours de compromis après exposition de leur idéologie, que chaque pays trouve sa monnaie alors!!!! Si non, actuellement, chaque pays défend son intérêt ! Et si nous voulons une monnaie unique, que cette dernière reflète un désir pacifique, l’Union des africains,l’entraide et l’objectivité!

  5. Je pense que le changement de cette monnais serait une bonne chose si la France acceptait les conditions imposé par le nigeria

  6. Il ne suffit pas seulement d’avoir sa propre monnaie à soi mais aussi il faut une monnaie qui fera son développement. C’est cette thèse que les pays anglophones défendent.

  7. Ce sont les dirigeants des colonies françaises qui sont aveugles sinon corrompus. Voyez-vous ils sont à eux seuls prêts à rejeter le FCFA pour adopter le pire.

  8. À bas le FCFA car la vraie indépendance se base sur le fait de d’auto_gérer ses revenus sans l’avis de quiconque donc je demanderai à nos dirigeants de ne pas baisser les bras cette fois pour finir avec ce système qui consiste à nous piller tout simplement !! On s’en fou des problèmes que pouvaient nous amener cette nouvelle monnaie.L’essentiel serait de faire dos à ce système…. À bas le FCFA !!!

  9. Observons bien, tous nos présidents africains qui sont contre cette nouvelle monnaie ne sont rien d’autres que les mauvais hommes c’est-à-dire des hommes des personnes qui volent nos ressources et aller vendre à l’extérieur

  10. Bonsoir chers journalistes. D’abord je tiens à vous dire un sincère merci pour vos efforts, pour les informations que vous nous fournissiez. Concernant la nouvelle monnaie dite ECO, je voudrais dire aux dirigeants africains de faire tout possible pour que nous ne chuttions pas de haut pour tomber lamentablement dans un puits . Sinon, la question sur cette monnaie nouvelle écœur .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer