AfriqueQuestions Africaines
A la Une

Questions africaines 7 : la démographie africaine est-elle avantageuse pour le développement du continent ?

Mon ami,

Dans les clichés dont les Occidents nous affublent depuis qu’ils sont venus éxotiquement chez nous, il y a que le nègre “YA BON” a la braguette facile. Autant dire qu’il est un chaud lapin fécond. Ça, c’est pour le cliché qui lit à sa manière un fait de civilisation.

Publicité

Dans la réalité, les modes de production agricoles ont favorisé l’élargissement de la famille africaine. Les bras pour labourer la terre ou pour guider le bétail, il fallait les trouver d’abord chez soi, dans sa propre famille. Certes, on pouvait voir du côté des cousins, mais faire des enfants était important. Plus on avait des terres, plus il fallait d’enfants. À cette raison positive, il faut en ajouter d’autres, moins adroites : les mariages précoces, la toute puissance du phallus autoritaire qui en imposait à la femme, les inerties culturelles qui plient les femmes à la régence masculine. Conséquence : l’Afrique en 2019 est tellement peuplée que l’Europe s’effraie. Ne ris pas !

Le site “wordometers.info” sur son horloge mondiale estime à 7.731.615.250 habitants la population mondiale au moment où je t’écris. Sur les 20 pays les plus peuplés, 4 sont africains : le Nigeria, 7ieme avec 200.000.000 d’habitants, l’Ethiopie 12ieme avec 112.000.000 d’habitants, l’Egypte 14ieme avec 100.000.000 d’habitants et le Congo 16ieme avec 87.000.000 d’habitants.

Pour le continent, Google estime que “l’Afrique comptera 1,704 milliards d’habitants en 2030, 2,528 milliards en 2050 et 4,468 milliards en 2100. Soit à cet horizon 40 % de la population mondiale, contre 17 % en 2017.” Les Européens, s’ils pouvaient déplacer leur continent et le relocaliser un peu plus loin, l’auraient fait depuis.

Les Américains, eux, peuvent vivre tranquilles leurs rêves et filtrer via la Green Card qui viendra chez eux ou pas. Aucun Africain, même avec tous les courages du monde et tous les djoudjous puissants sur son corps, ne pourra jamais rallier ce continent à la nage. Laissons donc les Américains aux Mexicains et autres Latinos. Revenons en Afrique.

Devant le transvasement de l’Afrique dans Europe par une migration accrue que facilite la virgule méditerranéenne, les experts ont trouvé la vraie cause du “drame” : la condition exécrable de la femme humaine. Le 21 mai 2015, courageusement mais non sans cynisme, le démographe et économiste Français Yves-Marie Laulan a trouvé la solution miracle : vacciner les femmes pour les stériliser. Et pourquoi ne pas faire une vasectomie à tous ces Blacks “membrés” et jouisseurs ? En tout cas, je commence à suspecter tout ce tintamarre sur le “genre”.

Yves Marie Laulan disait être agité parce le mouvement migratoire de l’Afrique vers l’Occident mettrait dans trois ou quatre décennies la civilisation européenne en péril. Pas moins que Macron dont tu sais le propos sur la fécondité de nos femmes.

Donc, pour les Occidentaux chaque fois que Thérèse te fait un homonyme à un parent, tu en rajoutes à un problème plus sérieux que le feu qui court en Amazonie. Ils ont parlé de “dividendes démographiques”. Mais, nos projecteurs et planificateurs savent-ils la calculer ?

Publicité 2


Cette démographie africaine déglinguée, fera-t-elle le bonheur de ce continent qui ne produit assez ni n’éduque bien déjà son monde ?

C’est une question africaine ouverte. Vos avis nous intéressent.

Bon week-end !
A lundi.

Tags

Dr Christian TIDOU

Dans ces Questions Africaines (QA), l'universitaire et chroniqueur Christian Tidou, croque l'actualité du continent à la lumière de l'histoire du Contient et de ces défis actuels. Vos avis l'intéressent pour secouer les inerties. Rejoingnez-le sur AFRIKMAG.COM.

Articles similaires

6 commentaires

  1. Les europens doivent supporter car ce sont eux qui sont a la base du malheur de l’afrique, ils ont pié nos richesses, tué nos grands peres, c’est la raison que partons chez eux pour recuperer ce qu’ils ont volé

  2. Moi personnellement j’ai tôt fais de comprendre avec experience que la misère de l’Afrique est tributaire en premier lieu de sa démographie galopante et non maîtrisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer