À la UneCulture & LoisirsPeople

USA / R Kelly : une nouvelle révélation des procureurs vient aggraver le sort du chanteur américain

Le sort de R.Kelly s’aggrave encore plus avec cette nouvelle révélation des procureurs fédéraux. Ces derniers soutiennent que le chanteur faisait du trafic sexuel, notamment qu’il avait eu des contacts sexuels avec un garçon mineur.

Rappelons que R Kelly fait face à plusieurs accusations à New York, au Minnesota et dans l’Illinois, dont beaucoup sont liées à des allégations d’abus envers des filles mineures.

Publicité

Dans un dossier déposé au tribunal le vendredi 23 juillet, le bureau du procureur américain du district oriental de New York a révélé qu’il pensait qu’il avait également violé au moins une victime masculine.

Selon le dossier, qui comprend de nouvelles informations mais aucune nouvelle accusation, M. Kelly a rencontré un garçon de 17 ans dans un McDonald’s vers décembre 2006 et l’a invité à une fête.  Lorsque l’adolescent s’est présenté avec sa mère et son beau-père, M. Kelly lui aurait demandé de venir seul la prochaine fois.  Après cela, les procureurs ont déclaré qu’il avait invité le garçon dans son studio, « sous prétexte d’aider et d’encadrer John Doe #1 avec ses aspirations musicales ».

 « Kelly a également demandé à John Doe #1 ce qu’il était prêt à faire pour réussir dans le secteur de la musique et a précisé qu’il voulait que John Doe #1 ait des contacts sexuels avec lui », indique le document. 

« Kelly a ensuite eu des contacts sexuels avec John Doe #1, en violation de la loi de l’Illinois. »

R Kelly a plaidé non coupable des accusations et nie avoir jamais maltraité qui que ce soit.

Les procureurs accusent cependant le musicien d’avoir coordonné une vaste entreprise criminelle impliquant ses gardes du corps, ses managers et d’autres membres de son entourage, tous destinés à satisfaire les désirs sexuels de R Kelly.

« Les objectifs de l’Enterprise étaient de promouvoir la musique de R Kelly et la marque R Kelly, de recruter des femmes et des filles pour se livrer à des activités sexuelles illégales avec Kelly et de produire de la pornographie, y compris de la pornographie enfantine« , a déclaré le bureau du procureur américain.

Le dossier judiciaire de vendredi s’étend sur 55 pages et comprend 20 « Jane Does » et deux « John Does ».

Publicité 2

LIRE AUSSI : People: R Kelly accusé d’avoir engrossé sa cousine de 14 ans

Les procureurs affirment que R Kelly a également demandé à John Doe n ° 1 de contacter un juré dans son procès de pédopornographie en 2008 et de dire au juré que M. Kelly était un « bon gars ».  Ils allèguent également qu’il a essayé d’avoir une relation sexuelle avec un ami de John Doe #1, qui avait 16 ou 17 ans à l’époque.

Le procès de R Kelly à New York doit s’ouvrir le 9 août prochain.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page