À la UneCôte d'IvoireSociété
A la Une

Rationnement de l’électricité: La CIE réussit l’exploit de ramener la situation à la normale

Le Directeur Général Adjoint de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) a dressé un bilan des huit semaines pendant lesquelles, l’entreprise a été contrainte de procéder à un rationnement de l’électricité sur tout le territoire ivoirien. Avant la date d’août annoncée pour une reprise totale, la CIE a presque réussi à normaliser la situation, et dans les ménages et chez les clients industriels.

Accusée à tort, clouée au pilori, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité en a vu des vertes et des pas mûres durant les premiers jours du rationnement imposé par des impondérables et des problèmes techniques indépendants de sa volonté. Qu’à cela ne tienne, la Compagnie Ivoirienne d’Electricité a déployé de grands moyens techniques et humains pour assurer le bon déroulement de ce rationnement.

Publicité

Mieux, la CIE est parvenue progressivement à corriger toutes les difficultés liées à cette situation. Depuis quelques semaines, les populations ne font plus la fine bouche pour apprécier le retour à la normale dans la fourniture de l’électricité. La CIE respire et les Ivoiriens avec.

Le 2 juillet, M. Kouassi Mathias, DGA de la CIE s’est soumis au rituel de clarté auquel l’entreprise s’adonne et surtout depuis le début du rationnement. Expliquant les premiers bilans, M. Kouassi Mathias a indiqué qu’« au fil des 8 semaines du programme, la proportion de ménages rationnés est passée de 15% au début à moins de 1% aujourd’hui ».

Depuis le 26 juin, les ménages basse tension ne souffrent plus du rationnement de 6h. En clair, le rationnement n’existe quasiment plus à ce niveau. Une situation qui se vérifie par l’absence totale des plaintes et critiques acerbes qui avaient injustement cours contre la CIE.

Rationnement de l'électricité: La CIE réussit l'exploit de ramener la situation à la normale
Le DGA de la CIE, Kouassi Mathias se félicite des prouesses réalisées par l’entreprise pour alléger le poids du rationnement

Les industriels aussi poussent un ouf de soulagement. Vu leur importance dans la marche de l’économie ivoirienne, la CIE s’est appliquée à leur offrir le programme le mieux adapté à leur mode de fonctionnement. Ainsi, « les périodes d’alimentation des industriels qui étaient de 48h sont passées progressivement à 64h puis à 96h aujourd’hui », se réjouit le DGA Kouassi Mathias, qui est très satisfait des retours des clients à travers les canaux digitaux de l’entreprise.

La CIE a, en effet, innové en la matière, en multipliant ses canaux de communication pour mieux servir la clientèle. Avec MaCie.com, les dirigeants ont opéré une vraie révolution digitale pour se rapprocher au mieux des clients. Plus d’un million de requêtes ont été enregistrées et traitées avec diligence par la CIE.

Publicité 2

Au final, le DGA Kouassi Mathias peut fièrement affirmer que la CIE a tenu tous ses engagements dans cette bataille. « Nous pouvons donc convenir que le programme de rationnement jusque-là a été globalement respecté dans sa mise en œuvre », a dit le DGA.

De sorte que, les examens à grands tirage n’ont nullement été impactés par les effets du rationnement de l’électricité. La CIE, conclut le DGA, poursuit ses efforts pour en finir totalement avec cette situation, en restant toujours à l’écoute de ses clients.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page