R.D Congo

RDC: plusieurs réfugiés burundais tués par les militaires (vidéo)

Trente-quatre réfugiés burundais ont été tués vendredi dans l’est de la RDC par les militaires lors d’un affrontement entre les deux groupes. 124 autres personnes ont été blessées lors de cet incident qui a eu lieu à Kamanyola.

Selon les sources, les réfugiés abattus exigeaient la libération de quatre des leurs arrêtés dans la nuit de mercredi à jeudi, puis rapatriés dans leur pays. Les rapports officiels sur ce qui s’est réellement passé sont contradictoires.

Publicité

Josué Boji, directeur de cabinet du ministre de l’intérieur du Sud-Kivu affirme que les tirs ont commencé quand les militaires essayaient de disperser les réfugiés qui jetaient des pierres. «34 personnes ont été tuées et 124 autres sont blessées».

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a déclaré à Reuters que les militaires ont ouvert le feu après qu’un groupe armé non identifié ait attaqué un bureau national  de renseignement. M. Mende a également ajouté qu’aucune des personnes tuées n’était réfugié, ajoutant que cinq soldats avaient été tués.

Une porte-parole de la Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUSCO), Florence Marchal a fait état de 18 morts et 50 blessés.

Plus de 400 000 personnes ont fui le Burundi en 2015, lorsque le président Pierre Nkurunziza a annoncé qu’il voulait briguer un troisième mandat, provoquant des violences dans le pays.

Aux dernières nouvelles, le ministre burundais des Affaires étrangers, Alain Nyamite aurait demandé au gouvernement congolais de fournir des explications sur cet incident tragique.

Publicité 2

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page