Côte d'Ivoire Société

Règlements des conflits dans le Haut-Sassandra / Marc Aubin Koré s’impose comme un médiateur incontournable

Marc Aubin Koré, cadre des assurances, fils du Haut Sassandra est l’homme qui est au service de la paix dans sa région. Depuis plusieurs années, il mène un travail de titan pour éviter les conflits communautaires. Un travail de fourmi et surtout de patience pour apaiser chaque fois les tensions et les coeurs. Les fruits de cet engagement pour sa communauté sont désormais palpables.

Dans son village à Gogoguhé dans le département d’Issia, ses actions parlent d’elles-mêmes. Dans les esprits, ce travail de l’ombre, cette diplomatie communautaire est fortement appréciée. En effet, avec une force de persuasion et une capacité d’écoute, Marc Aubin Koré soulève des montagnes. Parvenant à rapprocher et à concilier des parties au bord de conflits violents.

Il a réussi à régler deux conflits qui avaient déchiré la cohésion sociale entre 2021 et 2023. Le 3 Juillet 2021, par exemple, Marc Aubin Koré a réconcilié le sommet de la chefferie qui était au bord de l’implosion. Dans la foulée, le 12 Août 2023 , il est à nouveau sollicité par la jeunesse de Gogoguhé pour apporter la paix au sein d’une population qui est sortie divisée après une élection de chef de village. Fort de cette expérience de règlements de conflits, M. Koré Marc Aubin sera sollicité par M. Kipré Digbeu Maurice, magnat des assurances, cadre de du village de Dagbaboua dans le département de Daloa.


Cette fois encore, Marc Aubin Koré s’est donné corps et âme pour le règlement d’un conflit né de la désignation du chef dudit village. Une crise profonde qui a duré plus de trois ans. Du 5 Novembre 2023 au 23 Décembre 2023, M. Koré Marc Aubin a réussi ce pari en réconciliant les fils et filles de Dagbaboua par la désignation d’un nouveau chef. Dagbaboua est désormais en paix grâce aux actions de ce médiateur au service des règlements de conflits dans le Haut Sassandra.

1 Comment

  • Zobo Gbaî Jean-Claude 8 février 2024

    J’ai lu et j’en étais fier.Aux âmes biens nés la valeur
    n’attend point le nombre des années.Seules la patience et l’humilité doivent guider tes pas et tes actes.Merci d’honorer mon ami et sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *