Côte d'IvoireCulture & LoisirsLifeStylePeople

« Reste là où tu es, je ne veux pas rentrer en clash avec toi »: les vérités de Tina Glamour à Lolo Beauté

Nouvel épisode de clash sur la toile. Une fois de plus Tina Glamour mêlée à une affaire de clash. Cette fois, par contre, elle semble ne pas vouloir envenimer les choses, et choisit de mettre en garde Lolo beauté contre toute sorte de provocation visant à entraîner une nouvelle querelle.

Publicité

Lolo beauté, la sœur cadette de Makosso envisagerait-elle de titiller Tina Glamour? C’est probable, mais Tina Glamour, son adversaire, n’est pas d’humeur à s’embrouiller avec qui que ce soit en ce moment. D’ailleurs, elle invite Lolo beauté à mettre fin aux provocations qu’elle a entamées il y a peu.

« Je t’ai appelé il y a 3 ou 4 mois, on a rigolé. Et maintenant tu veux faire des clashs avec moi? Non, je ne vais pas te donner ce courage-là. Il y a trop de respect entre ton grand frère et moi et tu m’as montré un coté respectueux. Pardon je veux pas. Si je rentre en clash avec toi, c’est comme si je rentrais en clash avec ma fille Marie-Emmanuelle ou bien ma fille Carla. Donc il faut rester là où tu es. Je ne veux pas rentrer en clash avec toi. », a dit Tina Glamour à Lolo Beauté.

Dans la soirée d’hier, Lolo Beauté livrait une vidéo en direct sur son profil Facebook dans laquelle elle indexait Tina Glamour et lui lançait des propos désobligeants. Malgré l’âge avancé de Tina Glamour, Lolo Beauté croit qu’elle est en droit de l’insulter comme elle l’entend. Pour Lolo Beauté, cette mise en garde de Tina Galmour n’aura donc aucun impact.

Publicité 2

« Moi, on ne me met pas en garde, je fais ce que je veux. Je dis ce que je veux. Maman Tina je vais enlever ça dans tes yeux. Je n’ai pas peur de qui que ce soit« , a fièrement soutenu Lolo Beauté.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page