Divers

Robert Mugabe: découvrez en photos sa première épouse…une Ghanéenne

De superbes photos de la première épouse de l’ancien président zimbabwéen Robert Mugabe, Sally Hayfron Mugabe de nationalité ghanéenne ont refait surface sur les réseaux sociaux et les Ghanéens ont été fascinés.

Ces anciennes photos ont émerveillé certains utilisateurs des médias sociaux alors que d’autres ne pouvaient résister à laisser un commentaire sous les photos anciennes.

Publicité

Robert Mugabe: découvrez en photos sa première épouse...une Ghanéenne

Oliver T. Mhuriro, un utilisateur des médias sociaux, ravi par les superbes photos la décrit comme “la mère de la nation!” ” ” Nous nous sentons tellement chanceux de l’avoir eue comme notre première dame après l’indépendance, ” a t-il posté sur Facebook.

Née en 1931 et originaire d’Apowa, dans la région occidentale du Ghana d’aujourd’hui, Sally a rencontré Mugabe dans un établissement de formation d’enseignants et s’est rapidement affirmée en tant que fervente militante politique.

Robert Mugabe: découvrez en photos sa première épouse...une Ghanéenne

Le couple s’est marié en 1961 et deux ans plus tard, Sally a donné naissance à un fils, Nhamodzenyika, décédé du paludisme à l’âge de trois ans.

Robert Mugabe: découvrez en photos sa première épouse...une Ghanéenne

Après la mort de Nhamo et l’emprisonnement de son mari, Sally s’est exilée au Royaume-Uni, où elle a travaillé pour le Centre africain jusqu’à l’expiration de son visa en 1970.

En raison de son rôle dans la libération du Zimbabwe de la domination coloniale, Mme Sally Mugabe est définie comme Amai (mère) au Zimbabwe et est également considérée comme la mère du Zimbabwe.

Elle est décédée en 1992 d’une insuffisance rénale.

Robert Mugabe: découvrez en photos sa première épouse...une Ghanéenne

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer