À la UneMondePolitiqueRussie

Russie/ Les Ukrainiens soupçonnés d’avoir mené un attentat à la bombe sous le pont de Crimée

Le pont de Crimée est partiellement détruit après une explosion. Selon les autorités russes, l’incendie est dû à « l’explosion d’un camion ». Explosion qui a provoqué l’inflammation des réservoirs de carburant d’un train circulant sur la voie ferroviaire. Un acte qui pourrait avoir des conséquences sur la guerre en Ukraine.

Le 8 octobre 2022 vers 6 h du matin, un attentat terroriste (très certainement mené par l’Ukraine) a endommagé une partie du pont de Crimée, et tué trois personnes. Sans surprise, plusieurs officiels ukrainiens ont célébré la nouvelle, pointant ainsi eux-mêmes un doigt accusateur sur l’Ukraine, et sa responsabilité qu’une enquête pourrait définitivement située.

À 6 h 07 ce 8 octobre 2022, quelques voitures et camions empruntent le pont de Crimée lorsqu’un des camions explose sur la route, faisant tomber une partie du tablier du pont, et déclenchant l’incendie de sept wagons de carburant dont le train passait en même temps sur la voie ferrée.

Une des travées du pont routier s’est effondrée dans la mer, emportant avec elle le camion kamikaze et une voiture. Le bilan est actuellement de trois morts. L’incendie des wagons de carburant n’a quant à lui pas fait de victimes et il a été éteint vers 10 h ce matin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!