À la UneEuropePolitiqueRussie

Russie/ Mikhaïl Gorbatchev, l’homme qui a conduit la chute de l’URSS, est décédé à 91 ans

L’ancien président de l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS), Mikhaïl Gorbatchev, est décédé à l’âge de 91 ans, ont annoncé mardi les agences de presse russes, citant des responsables de l’hôpital où ce dernier était soigné.

5

 « Aujourd’hui dans la soirée (mardi), après une longue maladie grave, Mikhaïl Sergueïvitch Gorbatchev est décédé », a indiqué l’Hôpital clinique centrale (TSKB) dépendant de la présidence russe. Ces dernières semaines, les médias russes avaient mentionné des problèmes de santé récurrents de l’ancien dirigeant.

Fils de paysan, né en 1931 et pur produit du système communiste, il était arrivé au pouvoir en 1985 Comité central du Parti communiste de l’Union soviétique. Mikhaïl Gorbatchev est connu pour avoir été à l’origine d’une vague de réformes politiques et économiques, connues sous les expressions de « perestroïka » (reconstruction) et de « glasnost » (transparence), visant à moderniser et à démocratiser l’Union soviétique confrontée à des graves crises.

Défenseur du contrôle des armements et des réformes axées sur la démocratie dans les années 1980, Gorbatchev a été largement crédité d’avoir à faire tomber le rideau de fer qui séparait l’Europe en deux. Mais, en Russie, beaucoup de personnes l’accusent d’avoir été à l’origine de la chute de l’Union soviétique en 1991.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page