EuropeMonde

Russie : une chanteuse fuit le pays déguisée en livreuse de repas 

La chanteuse du groupe de protestation russe Pussy Riot a échappé à l’assignation à résidence à Moscou en se déguisant en livreuse de repas.

Maria Alyokhina risquait une peine dans une colonie pénitentiaire en vertu de lois sévères interdisant la critique dans le pays. Mais elle a pu échapper à la police dans la capitale russe malgré le fait qu’elle était assignée à résidence lors d’une évasion qu’elle a comparée à un « roman d’espionnage ».

Maintenant en sécurité en Lituanie, Alyokhina fait partie des dizaines de milliers de Russes qui ont quitté le pays après que des lois draconiennes visant à réprimer l’opposition ont été introduites à la suite de l’invasion de l’Ukraine .

Russie : une chanteuse fuit le pays déguisée en livreuse de repas 

Elle a avancé que le groupe prévoyait maintenant de faire une tournée pour collecter des fonds pour les personnes touchées par la guerre.

Elle a déclaré au New York Times : « Beaucoup de magie s’est produite la semaine dernière. Cela ressemble à un roman d’espionnage. »

Dans une interview, elle a révélé qu’elle s’était déguisée en coursière de nourriture pour s’éloigner de Moscou, où elle était étroitement surveillée.

Alyokhina, 33 ans, a déclaré : « Je ne pense pas que la Russie ait plus le droit d’exister. Même avant, on se demandait comment le pays est uni, par quelles valeurs il est uni et où il va. Mais maintenant, je ne pense plus que ce soit une question. »

LIRE AUSSI: Une femme russe se coud la bouche à cause de Poutine


Alyokhina, qui a été emprisonnée à plusieurs reprises pour avoir organisé des manifestations contre le régime de Poutine, a pu traverser la frontière avec la Biélorussie. Elle a été aidée par un ami islandais qui a pu faire passer ses documents de voyage en contrebande. Ceux-ci l’ont aidée à atteindre la Lituanie une semaine plus tard, a rapporté le journal, car son passeport russe avait été confisqué par les autorités.

Elle a déclaré que bien que la Russie moderne ressemble à un « grand démon » de l’extérieur, son évasion démontre qu’elle est « très désorganisée ». D’après son expérience, la militante a déclaré que « la main droite ne sait pas ce que fait la main gauche ».

Le groupe punk Pussy Riot a été jeté pour la première fois sous les projecteurs il y a dix ans lorsqu’il a organisé une manifestation anti-Poutine dramatique à la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou. Cela a valu aux membres une peine de deux ans de prison mais n’a pas dissuadé leur activisme.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page