Côte d'IvoireCulture & LoisirsMaliSociété

Sanctions contre le Mali / « je choisis de mourir au front »: Général Makosso fait une grosse révélation sur Goita

Les sanctions prises par la Cedeao contre le mali continuent de faire réagir. Après Alpha Blondy, et Tiken Jah Fakoly, c’est au tour du Général Makosso de s’insurger contre les décisions de la CEDEAO. Dans une publication sur son profil Facebook, l’homme de Dieu se dit prêt à prendre parti pour le peuple et assumerait d’ailleurs les retombées peu importe la gravité.

Les sanctions de la CEDEAO contre le Mali ont réveillé la colère de plusieurs artistes et hommes du showbiz ivoirien. Alpha Blondy, Tiken Jah, les faiseurs de reggae ne sont pas allés du dos de la cuillère pour dire leurs quatre vérités à l’institution sous-régionale. Pour eux, ces sanctions sont d’une inutilité sidérante. Les deux artistes ont fait des sorties médiatiques quelques heures après la divulgation desdites sanctions.

Publicité

Dans la soirée du mardi 11 janvier, le General Makosso s’est à son tour prononcé. Il dénonce également une injustice envers le peuple malien. L’homme de Dieu s’est résolu alors à soutenir le Mali et cela au péril des répercussions aussi graves qu’elles pourraient l’être.

« Le problème du Mali prend une autre dimension de sanction. Désormais toutes pages abordants le sujets sont sujets de piratages, restrictions et censure. « je suis dépassé de la détermination des ennemis de ce peuple africain berceau de notre histoire. » J’ai reçu assez de révélations troublantes sur le dossier malien avec des preuves effrayantes. (…) Demain à 12h gmt soit 13h de Paris, nous allons utiliser tous les moyens pour apporter les révélations sur cette affaire qui est un avertissement pour tous les peuples africains qui demain oseront dire non. je suis face à un dilemme: perdre ma page de plus de 2 millions ou mener le combat pour le mali. Je choisis alors mourir au front que mourir comme un lâche » a fait savoir l’homme de Dieu sur son profil Facebook.

Lire aussi : Sanctions de la CEDEAO contre le Mali / Alpha Blondy dit ses vérités

Publicité 2

A cela, le General Makosso ajoute des révélations surprenantes sur la gravité de la situation au Mali pour les jours à venir

« Le président du Mali est actuellement visé par un assassinat avec la complicité de certains colonels. Des coupures d’eau et d’électricité sont en planification« , a révélé Makosso.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page