À la UneAfriqueSanté

Santé / L’OMS va changer le nom d’une grande maladie pour lutter contre le racisme

La Variole du signe sera renommée «mpox» pour le moment, ont confirmé aujourd’hui les chefs de la santé après avoir tenté de trouver un terme «non discriminatoire». Il y avait des relents racistes dans la dénomination de cette maladie qui a commencé en Afrique…

A l’Organisation mondiale de la santé, on vient de se rendre compte que le nom de la Variole du Singe est un peu raciste. On a décidé donc de trouver d’ici quelques temps un autre nom. On désignera pour le moment cette maladie sous l’appellation « MPOX », ont convenu les responsables de la santé de l’OMS ce jour.

La maladie a été nommée « Variole du Singe » parce que les cas de cette affection étaient généralement confinés aux pays d’Afrique. Mais la vague du début de cette année, qui ne s’est pas encore éteinte, a suscité des inquiétudes car elle s’est propagée naturellement entre les habitants de dizaines de pays, dont le Royaume-Uni.

Après que des experts ont découvert que le virus se propageait principalement parmi les hommes homosexuels et bisexuels, il devenait intenable de continuer à nommer la maladie ainsi. Certains experts militaient ouvertement pour changer le nom de la maladie par crainte qu’il soit discriminatoire. Des activistes ont affirmé qu’il était raciste en raison de la « longue histoire de référence aux Noirs comme des singes ». 

D’autres militants demandent ce changement de nom pour en finir avec «des stéréotypes négatifs qui attribuent la calamité à la race africaine et le privilège de l’immunité aux autres races» en utilisant des images de personnes noires affectées dans des histoires. L’OMS va néanmoins continuer d’utiliser le terme Monkeypox pendant un an que dureront les travaux pour avoir le nom définitif de la maladie.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!