À la Une Sport

Scandale à la Coupe du monde d’escrime entre une Russe et une Ukrainienne

16904581365744.webp

L’escrimeuse ukrainienne Olga  Kharlan a obtenu l’agrément du ministère des Sports d’Ukraine quelques heures avant son duel contre Anna Smirnova une athlète russe. Nous vous rappelons que dans ce type de compétition, les athlètes ukrainiens concourent à partir d’une position neutre et ne sont pas autorisés à affronter les Russes.

Cependant, Kharlan a été l’exception qui a obtenu l’autorisation, devenant ainsi la première confrontation entre l’Ukraine et la Russie dans un sport olympique « non professionnel » depuis le début de la guerre, comme le raconte Javi Vila sur son compte Twitter.

Le duel lors de la Coupe du monde disputée en Italie s’est résolu avec la victoire d’Olga Kharlan, mais la surprise est venue une fois l’affrontement terminé. L’Ukrainienne a refusé de serrer la main de son adversaire russe, une action qui selon le règlement doit être sanctionnée d’un carton noir, ce qui équivaut à une disqualification et à une suspension de deux mois.

C’est alors que l’escrimeuse russe décide de ne pas quitter la piste. La Russie demande le retrait de Kharlan. Tout cela pendant que les arbitres rencontrent la direction de la Fédération Internationale d’Escrime (FIE) pour prendre une décision concernant l’infraction au règlement par l’Ukrainienne.

Les arbitres continuent de trancher et  Smirnova reste assise au milieu de la piste pour assister au prochain duel disputé dans cette Coupe du monde en Italie. L’image est inhabituelle. La Russe, assise pour contempler la suite des affrontements, empêche cette piste d’être utilisée. Une demi-heure s’était écoulée depuis la fin du duel entre Kharlan et Smirnova et cette dernière ne quittait toujours pas les lieux.

Face à cette situation, l’organisation a été contrainte de délocaliser les duels programmés pour le reste de la journée, sur d’autres courts adjacents .


Smirnova est restée dans sa position pendant cinquante minutes. La décision initiale a été que Kharlan ne serait pas sanctionnée, pouvant continuer dans la compétition. Cependant, il est temps pour le prochain combat de Kharlan et ni elle ni sa rivale, la Bulgare Ilieva, ne se présente sur le terrain  .

La gagnante est Ilieva, les arbitres ont donc  pris la décision de se conformer au règlement et de sanctionner Kharlan. Malgré cela, l’élimination de Smirnova demeure. La Russe et l’Ukrainienne sont exclues de cette Coupe du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *