Côte d'IvoireSécurité
A la Une

Sécurité et sûreté nucléaires: L’ARSN s’ouvre pendant 48 h aux populations

L’Autorité de Radioprotection de Sécurité et de Sureté nucléaire (ARSN) veut faire connaitre ses services au grand publication de l’informer et mieux le protéger contre les rayonnements ionisants. C’est le sens de l’évènement qu’elle organise à la Maison de l’Entreprise depuis ce jeudi, dénommé « Les Journées de l’ARSN »

La salle « Jewels » de la Maison de l’Entreprise au Plateau a refusé du monde ce jeudi 7 novembre, à l’ouverture des premières journées de l’ARSN, l’Autorité de Radioprotection de sureté et de sécurité nucléaires.

Publicité

Dans son discours de bienvenu, Pr Kouassi Goffri Marie, Directrice générale de l’ARSN a situé les enjeux qui selon elle vise à informer tous les utilisateurs de sources de rayonnements ionisants, des dispositions à prendre afin de se protéger eux-mêmes, protéger les personnes exposées, et préserver la qualité de leurs matériels de travail.

L’ARSN a-t-elle précisé, est une autorité administrative Indépendante opérationnelle depuis 2016 avec pour mission de mettre en œuvre et de coordonner la politique gouvernementale en matière de gestion et de contrôle des activités liées à l’utilisation des sources de rayonnements ionisants. Elle sensibilise et informe les populations sur les questions de sureté et de sécurité nucléaires, et de radioprotection. Pr Kouassi a donc réitéré la volonté de la structure qu’elle dirige à rencontrer les différents acteurs dans le but de mettre en œuvre des actions communes et concertés entre eux. Il s’agit des médecins (radiologue, scanner, rayons), des personnes travaillant dans la soudure métallique, les transports (avec les scanners à bagages), et les mines.

Dans cette optique, une convention de partenariat a été signée en marge de la cérémonie d’ouverture entre l’ARSN et l’Ordre National des Médecins de Côte d’Ivoire afin de sensibiliser les médecins sur l’utilisation des sources de rayonnements ionisants pour d’abord se protéger, mais aussi protéger leurs patients. Une initiative que veut multiplier l’Autorité de Radioprotection de sureté et de sécurité nucléaires avec les autres corps de métiers.

Publicité 2


Par ailleurs, trois conférences débats meubleront la journée de vendredi. Elles portent respectivement sur les « technologies nucléaires et développement économique : opportunités et challenges », « les enjeux de la radioprotection pour la population » et « la radioactivité d’origine naturelle et artificielle dans l’environnement ».

Hartman N’CHO

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer