Sénégal : Des émigrés mobilisent plusieurs millions pour construire une école

0

Au Sénégal, dans le sud du pays, une association d’émigrés évoluant en France est en train de mobiliser la somme de 28 millions pour construire une école primaire. C’est dans le village de Diabir, dans le sud du pays, qu’ils comptent l’implanter. Selon le président de l’association, dénommée SOS Casamance, le village est « dépourvu d’infrastructures socio-économiques de base ». Amadou Sylla a répondu présent à la pose de la première pierre, ce mardi, de même que le maire de la commune d’Oulampane. Etaient aussi de la partie, des partenaires au développement, des volontaires français, des parents d’élèves et autres associations de jeunes et de femmes.

Donner un coup de fraîcheur aux infrastructures

En 2017, le président de l’association visitait le village Diabir pour « écouter et recueillir les besoins des populations ». Dans l’expression de leurs besoins, figurait en tête de liste la construction d’une école primaire. Celle du village, construite en banco, était dans un piteux état.

Publicité

« La construction de l’école était la plus grande doléance. Quatre mois après nous sommes revenus pour poser la première pierre. Nous allons tout de suite démarrer les travaux pour construire quatre salles de classe, un mur de clôture et un bloc administratif pour un montant de 28 millions de francs CFA ».

Les travaux déjà entamés

Le président de l’association rassure les parents en leur annonçant que des partenaires ont déjà été mobilisés. C’est ainsi que les travaux ont démarré.

« Nous allons tout de suite démarrer les chantiers avec l’appui des volontaires du service civique français et l’ONG AGADA (Agir autrement pour le développement en Afrique) qui est notre relais dans ce projet ».

Amadou Sylla se félicite ainsi de l’accompagnement de la mairie pour l’aboutissement de l’initiative.

« La mairie va accompagner cette initiative pour la construction de ces salles de classes. Nous allons faire le suivi nécessaire pour avoir une école digne de ce nom avec tous les équipements qu’il faut. La construction de cette école ne sera pas seulement une affaire de SOS Casamance mais elle sera aussi l’affaire de la commune », indique Lansana Sané, maire d’Oulampane.

Sénégal : Des émigrés mobilisent plusieurs millions pour construire une école

Bonjour
Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J’aime parler d’actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité.
fifi.sambou@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---