Sénégal

Sénégal : Le parlement approuve la suppression du poste de Premier ministre

Sénégal : Le parlement approuve la suppression du poste de Premier ministre

Le parlement sénégalais a approuvé à une large majorité une réforme constitutionnelle visant à supprimer le poste de Premier ministre, première initiative du second mandat du Président Macky Sall.

La reforme a été adoptée par 124 voix pour, sept contre, et sept abstentions, après un débat de neuf heures samedi soir.

Publicité

Le parlement a également soutenu les modifications législatives visant à empêcher le président de dissoudre l’Assemblée nationale qui, à son tour, ne peut plus contrôler l’action du gouvernement et déposer une motion de censure contre lui.

Le ministre de la Justice, Malick Sall, a déclaré que les changements étaient « purement techniques et administratifs ».

« L’objectif n’est pas d’accroître les pouvoirs du président de la république », a-t-il déclaré aux députés.

Cependant, les partis de l’opposition ont dénoncé les amendements constitutionnels.

« C’est un revers démocratique. On ne peut pas concentrer les pouvoirs entre les mains d’une seule personne », a déclaré Toussaint Manga, qui dirige un groupe d’opposition fondé par les partisans de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Macky Sall, réélu en février, avait proposé cette réforme au début d’avril.

Crédit photo : magazine24

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer