Sénégal

Sénégal : La perpétuité pourrait être effective…La raison!

Au Sénégal, le gouvernement veut aller plus vite dans les réformes. Macky Sall, président du Sénégal avait annoncé, qu’il n’y aura plus de laisser aller dans les peines contre les auteurs de meurtre. Celui qui tue, doit s’attendre à la perpétuité.

“Nous allons alourdir les peines (…) et faire en sorte que quiconque abrégera la vie d’une personne passera le reste de ses jours en prison sans disposer d’une possibilité de se soustraire à cette mesure” ; Voici l’intention claire et nette du président Macky Sall.

Publicité

Sénégal : La perpétuité pourrait être effective...La raison!
Selon toute vraisemblance, lors du conseil des ministres hebdomadaires qui aura lieu demain jeudi, cette disposition sera soumise aux membres du gouvernement.

Macky Sall, n’a pas fait cette annonce gratuitement. Son annonce intervient après que la vice-présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Fatoumata Mactar Ndiaye a été égorgée à son domicile à Pikine, dans la banlieue de Dakar.

Et le tueur n’est autre que, son chauffeur, puisque, celui-ci, mis aux arrêts, a reconnu les faits, à en croire le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye.

Selon M. Guèye, le mobile du crime serait d’ordre financier. Le procureur a annoncé que, le chauffeur meurtrier a été déféré au parquet en vue de son inculpation pour assassinat.

Au regard de ce crime, des députés, les chefs religieux et de nombreux citoyens sénégalais ont appelé à rétablir la peine de mort abolie en 2004 sous le régime du président Abdoulaye Wade (2000-2012). Leurs voix seront-elles entendues ? La question se pose puisque, le ministre de la Justice, Sidiki Kaba, avait tout récemment exclu devant les députés la restauration de la peine capitale.

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer