AfriqueSénégal

Sénégal: Voici l’unique condition pour la libération de Karim Wade

Le ministre et conseiller auprès du chef de l’Etat sénégalais, Monsieur Arona Coumba Ndoffène Diouf, a fait une grosse révélation au cours d’une émission sur une chaîne de télévision sénégalaise au sujet de la libération de Karim Wade, fils d’Abdoulaye Wade. Karim Wade a été condamné, pour enrichissement illicite, à 6 ans de prison  et une amende de 138 milliards de francs CFA.

Publicité

Selon ce proche de Macky Sall, la libération de Karim ne dépendrait que d’Abdoulaye Wade . Selon lui, Macky Sall est prêt à gracier Karim et il n’attendrait que la demande expressément formulée par l’ex président. Selon le ministre conseiller, Karim Wade n’est pas été emprisonné par Macky Sall mais plutôt par les magistrats de la Crei. Poursuivant, Monsieur Diouf ajoute que la libération de Karim est réalisable à la seule condition que Me Wade reconnaisse enfin que Macky Sall est le chef de l’Etat et qu’à ce titre, il est le seul à détenir le droit de grâce

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

3 commentaires

  1. voilà pourquoi nous Africains ,ne rassurons pas la paix et l’amour à nos ex-présidents.Raison pour laquelle ceux détiennent pourvoir y accrochent de manière tenance pour ne pas êtres humiliés.Humanisons l’Afrique!!!

  2. Du n’importe quoi!Il est desormais clair que c’est bien un reglement de compte et non une justice. Ce n’est du reste pas à Monsieur Wade de reconnaître l’autorité de Monsieur Sall, mais au President Sall de se convaincre enfin, qu’il est bien le President élu des sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page