AfriqueSénégalSociété

Sénégal : Série d’arrestations en Casamance, le MFDC menace

La situation est très houleuse en Casamance depuis la tuerie de Bofa Bayotte. A travers un communiqué, le Mouvement des Forces Démocratiques de Casamance (MFDC) a averti l’armée sénégalaise. Il prend ainsi en témoin l’opinion internationale. Pour le mouvement, l’arrestation de leur chargé de mission, a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Deux semaines après le massacre de Bayotte, les forces de l’ordre ont entamé une opération de nettoyage dans le sud du pays. En effet, 22 suspects ont été arrêtés et entendus depuis cette tuerie. Parmi eux, 16 ont été écroués pour assassinat, participation à un mouvement insurrectionnel, détention d’armes à feu et coups et blessures graves, entre autres chefs d’inculpations.

Publicité

Sénégal : Série d’arrestations en Casamance, le MFDC menace

S’y ajoute l’arrestation de leur chargé de mission, Omar Ampoi Bodian qui aura fait réagir les membres du MFDC. « Nous venons d’apprendre l’arrestation de notre camarade de lutte Ampoi BODIAN par les autorités sénégalaises, nous demandons sa libération immédiate, et le respect de l’article 11 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Il a été interpellé durant un débat télévisé et il a juste refusé d’être complaisant dans son intervention téléphonique avec le plateau ».

  • Le MFDC crie à la conspiration

Ainsi, pour manifester leur colère, le MFDC a, à travers le Cercle des Universitaires Intellectuels (CUI) de la Casamance, rédigé un communiqué, criant à la conspiration.

« La branche armée du MFDC (mouvement des forces démocratiques de la Casamance) en dépit de sa division en quatre entités, a profité de la période d’accalmie comme l’armée sénégalaise d’ailleurs, pour se réorganiser militairement en renforçant ses entraînements et ses manœuvres militaires. Donc, nos hommes ne sont pas surpris par cette conspiration de l’État du Sénégal pour déclencher la guerre de libération de la Casamance qui devrait avoir lieu un jour ou l’autre. Comme tout observateur, nous croyons à l’adage qui dit « qui veut la paix, prépare la guerre ».

En outre, les membres du MFDC se disent prêts à tout en cas d’attaque par l’armée sénégalaise.

Publicité 2

« Nous saisissons cette occasion pour demander aux différentes fractions de l’aile combattante du MFDC de s’unir pour repousser l’ennemi.’’

Nonobstant, l’armée sénégalaise a toujours été présente en Casamance, pour assurer leur rôle protecteur face à la crise qui perdure depuis plus de 30 ans.

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page