MondeUSA

Snoop Dogg montre la différence entre les arrestations de meurtriers blancs et celle des hommes noirs non armés

La brutalité policière et le racisme sont deux sujets sur les lèvres de la plupart des Américains et un peu partout à travers le monde, suite à la mort brutale de l’Américain noir, George Floyd.

Avant la mort de Floyd, il a supplié un officier de police de Minneapolis de lever le genou parce qu’il ne pouvait pas respirer.

“Je ne peux pas respirer. Mon cou me fait mal, mon ventre me fait mal, tout me fait mal”, s’écria George.

Publicité

Cependant, Derek Chauvin a maintenu son genou sur son cou jusqu’à ce qu’il commence à saigner du nez et perdre connaissance.

Les témoins presents sur la scène du crime ont demandé à Chauvin de se lever car George Floyd était devenu immobile, mais il est resté au-dessus de l’homme inconscient jusqu’à l’arrivée d’une ambulance.
La mort de George et celle d’autres Noirs tués par la police ont relancé l’appel à la justice aux États-Unis.

 Les Noirs américains ont expliqué la différence entre la façon dont la police traite les Blancs arrêtés pour des crimes majeurs et la façon dont ils traitent les hommes noirs arrêtés pour des délits mineurs.

C’est le cas du rappeur américain, Snoop Dogg qui a partagé un collage de photos montrant l’arrestation de 4 hommes, dont deux Blancs et deux Noirs.
Les hommes blancs, Dylann Roof et Patrick Crusius, ont été arrêtés pour meurtre de masse. Pourtant, des photos de leur arrestation montrent la police les traitant avec dignité et sans recours à la force.

Snoop Dogg montre la différence entre les arrestations de meurtriers blancs et celle des hommes noirs non armés

Les officiers ont même acheté de la nourriture pour Dylann Roof à Burger King après son arrestation paisible suite au meurtre de neuf Afro-Américains à Charleston Church.

En août 2019, Patrick Crusius, 21 ans, a tué 23 acheteurs et en a blessé 23 autres dans une succursale de Walmart à El Paso, au Texas. Pourtant, il a été arrêté calmement.

Au bas des photos partagées par Snoop, il y a deux hommes noirs, Eric Garner tué en 2014 après qu’un policier l’a étranglé, et George Floyd tué par la police à l’âge de 46 ans.

La mort de Garner et Floyd est similaire en ce sens que la police les a retenus et ils ont crié “Je ne peux pas respirer” jusqu’à leur mort. Dans les deux cas, les policiers n’ont pas écouté leurs appels à l’aide.

Eric Garner a été arrêté le 17 juillet 2014, soupçonné d’avoir vendu illégalement des cigarettes. Il est décédé après qu’un policier l’a étranglé pendant 15 secondes alors qu’il criait “Je ne peux pas respirer”.

Publicité 2

George Floyd a été arrêté le 25 mai 2020, après avoir été soupçonné de contrefaçon. Lundi soir, un employé d’une épicerie de Minneapolis a appelé la police après que Floyd aurait tenté de faire passer un billet de 20 $ contrefait.

La police affirme que Floyd a résisté à l’arrestation, mais des images de la vidéosurveillance montrent tout le contraire car on pouvait bien voir qu’il a coopéré avec les officiers.

Snoop Dogg montre la différence entre les arrestations de meurtriers blancs et celle des hommes noirs non armés


Snoop Dogg a mis en légende de la photo: “Tellement gentil avec le (blanc). Des suspects de tuerie de masse quelques minutes après avoir tué 32 personnes. Mais nous nous mourons sur place. Le changement viendra (…) Nous avons fini de parler .”

Snoop Dogg montre la différence entre les arrestations de meurtriers blancs et celle des hommes noirs non armés

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer