Société

Société : une femme poignarde sa coépouse à mort

Les habitants du village de Gumisiriza à Rukunyu Parish, dans la localité de Kakumiro sont en larmes après qu’une femme ait poignardé à mort sa coépouse enceinte. Les deux étaient mariées à M. Amon Byerete.

Prudence Kemigyishaa, âgée de 30 ans, a été poignardée avec un couteau par sa coépouse qui a pris la fuite après avoir commis cet acte horrible. L’incident s’est produit vendredi matin, lorsque la défunte est allée chercher des consignes auprès de son mari, sur comment entretenir des travailleurs occasionnels qui avaient passé la nuit dans la maison de sa rivale.

Publicité

Selon les témoignages de certains voisins, quand Prudence est allée frapper à la porte de sa coépouse, cette dernière est sortie avec un couteau qu’elle a utilisé pour la poignarder plusieurs fois à la poitrine, à l’estomac et sur d’autres parties du corps. Prudence qui était à presque six mois de grossesse est morte quelques instants plus tard.

Mme Merabu Muhiirwe, leur voisine, a déclaré à Daily Monitor que la défunte a appelé son mari en aide. Mais ce dernier n’aurait rien fait pour empêcher cela.

« Nous avons entendu des cris, mais il était trop tard pour la sauveur des mains de sa rivale. Ce qui est ennuyeux c’est que son mari est resté silencieux dans la maison tandis que les deux femmes luttaient à l’entrée», a déclaré Mme Muhiirwe.

Byerete a déclaré que sa première femme décédée avait l’habitude d’attaquer sa deuxième femme concernant des problèmes familiaux, mais n’a jamais imaginé que leur rivalité aboutirait à la mort.

Un ancien de la communauté, M. Aroziyo Byaruhanga, a déclaré que le crime avait été signalé à la police de Kakindo qui a confirmé l’incident.

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer