Société

Sortant avec une femme de 23 ans qui ressemble à une enfant de 8 ans, il répond aux critiques le qualifiant d’horrible

Elle se nomme Shauna Rae Lesick. La jeune femme de 23 ans est emprisonnée dans un corps de gamine en raison d’un cancer. Son petit ami âgé de 26 ans est indexé et critiqué pour sa relation avec une femme ayant l’apparence d’une fillette de huit ans.

Shauna Rae Lesick est vedette d’une émission télé américaine. La jeune femme devenue célèbre grâce à sa force émotionnelle de vaincre un cancer dès le bas âge est malheureusement condamné à vivre dans le corps d’une fillette d’à peine huit ans. Son copain, Dan Swygart est victime de critique depuis que leur relation a été rendue publique dans la téléréalité.

Leur rencontre et quelques rendez-vous qu’ils ont eus ont été présentés dans une émission sur la jeune femme, Shauna Rae Lesick, diffusée sur la chaîne américaine TLC. La vedette de l’émission mesure 3 pieds 10 pouces (un peu moins d’un mètre) et pèse 50 livres (22,68 kg). Elle a les proportions d’une enfant de huit ans.

Sortant avec une femme de 23 ans qui ressemble à une enfant de 8 ans, il répond aux critiques le qualifiant d'horrible

Sa condition est un effet secondaire d’un traitement contre le cancer du cerveau qu’elle a reçu lorsqu’elle était enfant, selon le Daily Mail.  Il n’est donc pas facile de rencontrer l’amour pour une adulte qui ressemble à une enfant. Ses parents, d’ailleurs, ont déjà exprimé, dans le cadre de l’émission, leur crainte que son apparence très jeune attire des pédophiles.

Cependant, elle fait la rencontre de Dan Swygart, après la première saison de l’émission. L’homme dit être amoureux et heureux avec la personne qu’est Shauna et non de son apparence physique. Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram en décembre dernier, il défend sa relation avec la vedette de l’émission américaine. « Il est très important de se rappeler que Shauna est une femme incroyable de 23 ans qui a un handicap« , a-t-il soutenu.

Sortant avec une femme de 23 ans qui ressemble à une enfant de 8 ans, il répond aux critiques le qualifiant d'horrible

« En développant une connexion avec elle, il est important de reconnaître son handicap et de passer par-dessus et de la bâtir sur la personne qu’elle est en tant qu’individu« , ajoute Dan Swygart.


Swygart a poursuivi: « Dès que vous dites qu’elle ne peut pas avoir de lien réel avec quelqu’un d’autre, vous la déshumanisez. C’est un être humain. Elle mérite d’avoir des relations et des liens avec qui elle veut. »

Sortant avec une femme de 23 ans qui ressemble à une enfant de 8 ans, il répond aux critiques le qualifiant d'horrible

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!