EuropeGhana

Italie: Sulley Muntari suspendu pour avoir protesté contre des cris racistes

Victime d’actes racistes, lors de la défaite de son équipe a Cagliari, le dimanche dernier, le footballeur ghanéen, Sulley Muntari est suspendu par la commission de discipline de la fédération italienne de football. Il est reproché au ghanéen, d’avoir quitté le terrain lors du match Cagliari-Pescara; en raison d’insultes racistes. Des faits qui se sont produits lors de la 34 ème journée de Serie A, le championnat italien.

Lors de cette rencontre remportée 1-0 par l’équipe de Cagliari, Muntari a quitté le terrain, à quelques minutes de la fin du match. Les supporters de l’équipe de Cagliari ayant entonné des chants racistes à l’encontre du joueur.

Publicité

La sortie de Muntari a été une source de polémique, et l’arbitre l’a pointé pour avoir abandonné la suite du match. L’on se rappelle qu’avant de quitter le terrain, le ghanéen s’est, dans un premier temps, adressé à l’arbitre. Mais il avait plutôt écopé d’un carton jaune.

Le joueur donne des détails des faits: “Ils ont crié contre moi dès le début. En première période j’ai vu des enfants dans le petit groupe. Alors j’ai été vers leurs parents, et je leur ai donné mon maillot pour donner l’exemple. Mais ça a continué avec un autre groupe dans le virage. J’ai essayé de discuter avec eux, mais l’arbitre m’a dit que je devais laisser tomber”, a déclaré le joueur après le match. Et de préciser: “C’est là que je me suis énervé. Pourquoi est-ce qu’au lieu d’arrêter le match, il s’en est pris à moi ? Les supporters sont responsables, mais l’arbitre aurait dû faire autre chose que de m’accuser. Je ne suis pas une victime, mais je suis convaincu que s’ils arrêtaient les matches, ce genre de choses n’arriverait plus”.

Italie: Sulley Muntari suspendu pour avoir protesté contre des cris racistes

Selon le communiqué de l’instance disciplinaire de la Ligue italienne, Muntari est suspendu en raison de son «  double avertissement pour protestations envers le directeur de jeu et pour son comportement non réglementaire (…) puisqu’il a quitté le terrain sans autorisation du directeur de jeu  ».

À propos des mêmes incidents, la Ligue n’a pas sanctionné le club de Cagliari, estimant que les cris racistes avaient été «  lancés par environ dix supporters, soit moins de 1 % des occupants du secteur  ».

L’instance juge donc que les critères du «  nombre minimum  » et de la «  perception réelle  », nécessaires pour sanctionner, ne sont pas réunis.

En quittant le terrain, son geste a été salué par l’entraîneur de Pescara, Zdenek Zeman. Ce dernier dans une déclaration avait dit: “Muntari a entendu des cris racistes, et il a demandé à ce que quelqu’un intervienne. Je pense qu’il a eu raison, il a bien fait de quitter le terrain”.

Publicité 2


Une suspension qui n’est pas du goût du  syndicat international des joueurs professionnels. Ceux-ci ont prié les instances italiennes de football d’enquêter et de “prendre des mesures fortes,” après les insultes racistes dont a été victime le milieu de terrain ghanéen de Pescara, Suley Muntari”. «  Aucun joueur ne devrait jamais ressentir le besoin de gérer seul ces problèmes, comme Muntari s’est clairement senti obligé de le faire  », ajoutait le syndicat.

Italie: Sulley Muntari suspendu pour avoir protesté contre des cris racistes

Yao Junior L

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer